Les réseaux de surveillance européens alertent sur un accident nucléaire en Russie

Il aurait eu lieu fin septembre, selon l'IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) qui a procédé à des mesures de contamination de l'air et qui a trouvé une teneur en ruthénium 106 à l'état de trace dans les stations de surveillance de la Seyne-sur-Mer, Nice et Ajaccio. L'accident se serait produit fin septembre, probablement dans une installation située entre la Volga et l'Oural. La Criirad (Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité) confirme cette hypothèse et évoque l'usine de retraitement de Maïak (Russie). Les autorités russes démentent. L'impact en France est négligeable mais autour du lieu de l'accident, il doit être "considérable". Il s'agirait d'un évènement qui devrait être classé au niveau 5 sur l'échelle Ines, de 0 à 7.

Source : Actu-Environnement, par Philippe Collet
 

La revue de presse

Les véhicules électriques et hybrides sont plus économiques à l'usage...

Réduire de 90 % la consommation de viande d'ici 2050, c'est ce que devront faire les pays d...

44 nouvelles plaintes nominatives pour "mise en danger de la vie d’autrui", "...

Ils absorbent 3 à 9 fois leur poids en pétrole ! Transformés en boudins ou en...

9,8 % des Français sont passées par un épisode dépressif en 2017, selon...

Elle ralentirait notre vieillissement cérébral en luttant contre le stress et l...