Les traitements hormonaux de la ménopause augmentent le risque de cancers du sein

Un risque de cancer du sein légèrement accru pour les femmes qui suivent un traitement hormonal au moment de la ménopause (THM)… C'est la conclusion d'une analyse réalisée à partir de 58 études observationnelles portant au total sur plus de 100 000 femmes. Le risque de développer un cancer dans les 20 ans qui suivent le début du traitement est de 8,3 % pour une femme de 50 ans avec un THM associant œstrogènes et progestérone en continu. Il est de 7,7 % si elle suit un traitement de même durée avec œstrogènes et progestérone par intermittence et de 6,8 % si elle est traitée par œstrogènes seuls. Il est de 6,3 % pour celle qui ne suit aucun traitement.
Un THM sur moins d’un an entraîne peu de risques mais celui-ci augmente avec la durée. Sur 10 ans le risque de cancer du sein est environ deux fois plus élevé que sur 5 ans.
Selon la sévérité des symptômes, les contre-indications au THM, l’IMC (Indice de Masse Corporelle) et les préférences de la patiente, les risques et bénéfices d’un traitement doivent être évalués au cas par cas.

Source : Le Figaro
 

La revue de presse

Avec 11 % de son PIB consacré à la santé, la France est dans le peloton de t...

Des prescriptions moins coûteuses, avec plus de génériques (notamment pour les...

La luminothérapie est aussi efficace que les antidépresseurs pour lutter contre la d...

Une nouvelle étude montre que les SDHI, ces pesticides destinés à é...

Un tribunal reconnaît une carence de l'État et considère que l’on a...

1 390 €, c'est le revenu mensuel moyen des agriculteurs en 2017, selon un rapport de l'INSEE (...