Les vignerons aux avant-postes du dérèglement climatique

Depuis 1989, sous l'effet de la chaleur, tous les stades de développement de la vigne sont plus précoces et les dates des vendanges n'ont cessé d'avancer. D'ici à 2060-90, les journées très chaudes vont se multiplier par rapport à la période 1980-2010 : 15 contre 1 en Alsace, 16 contre 3 à Bordeaux, 28 contre 5 à Avignon. Conséquences : l'acidité des vins évolue à la baisse, ce qui en modifie le goût ; les zones de culture vont se déplacer ; de nouveaux cépages seront expérimentés. L'Inra a mis sur le marché 4 cépages résistants au mildiou et à l'oïdium, qui permettent de réduire de 80 à 90 % les pesticides et l'utilisation du cuivre. Une trentaine d'autres seront prochainement en phase d'homologation.

Source : Les Échos, par Marie-Josée Cougard
 

La revue de presse

La très grande majorité des porteurs seraient faiblement contagieux. Seuls quelques...

Comment respecter les gestes barrières lors des rassemblements en famille ou entre amis,...

"Il n'y a aucune certitude de pouvoir développer à terme un vaccin efficace...

Par mesure de précaution, l'OMS suspend temporairement les essais cliniques de l'...

Masques et gants de protection, produits pré-emballés des drives ou autres commandes...

Fini les produits affichés "respectueux" ou "protégeant la plan...