L'orange : la pomme d'or

En jus ou en quartiers, on la déguste nature ou dans de multiples plats, salés ou sucrés. L'orange est riche en vitamine C et en antioxydants. C'est le deuxième fruit le plus consommé en France.

Viesaineetzen.com - L'orange : la pomme d'or

Originaire du sud-est de l'Asie, l'orange amère ou bigarade arrive en Europe à l'occasion des Croisades (11e-13e siècle). Au 15e siècle, les navigateurs portugais rapportent l'orange douce de leurs expéditions en Chine et à Ceylan. L'orange du Portugal deviendra petit à petit la norme de qualité et de référence dans toute l'Europe.

Jusqu'à une date récente, c'était un fruit rare, synonyme de délicatesse et de luxe. Dans la première moitié du 20e siècle, on l'offrait souvent comme cadeau de Noël aux enfants. C'est aujourd'hui le deuxième fruit le plus consommé en France, derrière la pomme.

En savoir plus

Fruit aimé des éléphants

L'orange apparaît dès le début de l'ère chrétienne dans des textes indiens et chinois. Dans l'Antiquité, les "pommes d'or" mentionnées dans le mythe des douze travaux d'Hercule sont sans doute des oranges amères.

Au 13e siècle, on trouve en ancien français la "pomme d'orenge" puis "l'orenge" seule. Le mot vient de l'italien "arancio", dérivé de l'arabe "narandj", lui-même dérivé du sanscrit "nagaranga" qui veut dire "fruit aimé des éléphants".

Cousine du citron
C'est une cousine du citron, du pamplemousse, de la bergamote et des autres agrumes, tous de la famille des Rutacées. Il s'agit d'une baie divisée en quartiers, fruit de l'oranger, l'arbre fruitier le plus cultivé dans le monde (de l'espèce Citrus sinensis).

Il existe de nombreuses variétés d'orange dont :
- Les blondes fines (plutôt pour le jus) : salustiana, shamouti, valencia late…
- Les blondes navels : naveline, navel late, washington navel…
- Les sanguines : double fine, maltaise, moro, tarocco…
- Les bigarades ou oranges amères (pour la cuisine ou la production d'huile essentielle).

On la trouve toute l'année, grâce aux importations. Mais l'orange française, originaire du sud de la métropole et d'outre-mer, est disponible de décembre à avril.

Riche en vitamine C et en antioxydants
Elle est très riche en vitamine C (un fruit couvre environ la totalité de l'apport quotidien recommandé) et en vitamine B9, elle contient du calcium et du magnésium. Elle est pauvre en apport calorique. Ses fibres alimentaires solubles facilitent la digestion, régulent le taux de cholestérol et de triglycérides dans le sang. L'orange participe ainsi à la prévention des maladies cardiovasculaires et limite les risques d'athérosclérose.*

Elle est riche en antioxydants (flavonoïdes) qui réduisent les risques de certains cancers notamment de la bouche, du pharynx et du tube digestif. Parmi eux, les caroténoïdes stimulent la production de cellules osseuses et facilitent l'absorption du calcium. L'orange est donc une amie des os.*
Mais attention ! Le principal flavonoïde de l’orange (hespérédine) se trouve en grande quantité dans la partie blanche spongieuse (le mésocarpe) et les membranes du fruit. Il est en plus petite concentration dans le jus.**

Améliorer l'équilibre acido-basique
Comme tous les agrumes, l'orange contient des acides organiques qui possèdent paradoxalement un effet alcalinisant. Comme ils sont riches en potassium, ils forment des bicarbonates qui permettent de contrebalancer l’effet acidifiant de notre régime alimentaire (voir : Alimentation, éviter l'acidité ?) sans puiser dans nos réserves osseuses.**

La choisir
La chair de l'orange doit être ferme sous les doigts. Il est inutile de prêter attention à l'épaisseur de la peau et à la couleur du fruit, ce ne sont pas des critères à retenir.
Il faut en revanche penser à choisir la variété selon l'usage qu'on veut en faire : jus ou quartiers ?

Les produits de traitement phytosanitaire ne sont pas censés pénétrer dans la chair du fruit. Mais si l'on veut utiliser le zeste, il faut acheter des oranges bio.

La conserver et la préparer
On la conserve plusieurs jours à température ambiante, une dizaine de jours dans le tiroir à légumes du réfrigérateur.

On peut la presser pour en extraire le jus, qui doit être consommé rapidement pour ne pas perdre les vitamines.
On peut aussi l'éplucher et séparer ses quartiers après avoir enlevé le mésocarpe. Dans certains cas, on peut même, comble du raffinement, supprimer les membranes qui recouvrent les quartiers.

La déguster
On la déguste nature, telle quelle, en dessert.
Elle entre dans la composition de nombreuses pâtisseries et confiseries : beignets, biscuits, confitures, entremets, mousses, glaces et sorbets, soufflés, salades de fruits…

On en fait de nombreuses boissons : jus, liqueurs, vins de fruits, punchs, sirops, sodas…
Le jus peut être utilisé dans les vinaigrettes ou les sauces.

Avec l'écorce, on fait des zestes qu'on peut intégrer dans différents plats, des orangettes, des oranges confites ou des confitures.

L'orange en quartier apporte une touche sucrée aux salades vertes, d'endive ou variées ainsi qu'aux plats de certains légumes comme le fenouil ou la carotte.
Elle se marie parfaitement avec la cannelle, la badiane, le chocolat.
Si l'on veut la cuire, la cuisson doit être courte, à feu vif, à la poêle ou au four. Elle accompagne à merveille viandes, poissons et volailles, notamment canard, foie et jarret de veau, foie gras, omelette, perdreau, sole, truite, noix de Saint-Jacques…
Par exemple dans le canard à l'orange, on utilise le jus et le zeste en début de cuisson mais les quartiers ne sont rajoutés que 15 minutes avant la fin de la cuisson.

 

Sources :
*Passeport Santé : L'orange : tout sur ce fruit riche en vitamine C
Wikipédia : Orange (fruit)
**La Nutrition :
Les atouts santé de l'orange
Les variétés d'oranges
Petite histoire de l'orange
***Grand Livre des Aliments Santé, Patricia Bargis, éditions Eyrolles
Larousse Gastronomique 

53 mg

de vitamine C
pour 100 g de pulpe d'orange fraîche***


60 mg

de bêta-carotène
pour 100 g de pulpe d'orange fraîche***


163 mg

de potassium
pour 100 g de pulpe d'orange fraîche***




                

La revue de presse

Paris, Lille, Nantes, Grenoble et Clermont-Ferrand, cinq grandes villes interdisent les pesticides...

Lush, Patagonia, Ben & Jerry’s, même Burton, mais aussi des sites de vente en ligne...

Fléau pour l'environnement, le plastique devra être demain progressivement é...

À cause de l'effet "matrice"… Un aliment est une structure physico-chimique...

Des bienfaits esthétiques mais aussi thérapeutiques pour des troubles mineurs (...

30 % des Français pensent qu'une thérapie doit rester secrète mais 73 % consid...