Médicaments contre le rhume : des risques élevés (UFC-Que Choisir)

Hypertension artérielle, angines de poitrine, convulsions, accidents vasculaires cérébraux, troubles psychologiques… Les effets secondaires des décongestionnants contre le rhume (à base de vasoconstricteurs comme la pseudoéphédrine) sont "démesurés, au regard de la pathologie qu'ils traitent" et compte tenu de leur efficacité limitée, rappelle l'association française de défense des consommateurs UFC-Que Choisir. "Entre 2012 et 2018, l'ANSM a recensé 307 victimes d'effets secondaires graves, dont 5 sont décédées."
Conclusion : en cas de rhume, mieux vaut ne pas céder à l'attrait de médicaments comme Actifed, Dolirhume, Humex Rhume, Rhinadvil... L'association conseille de se laver le nez avec du sérum physiologique ou des sprays nasaux à base d'eau de mer, de s'hydrater régulièrement et de dormir la tête surélevée. Un rhume guérit spontanément, sans traitement, en 7 à 10 jours.

Source : Psychomédia
 

La revue de presse

"Quand la bonne science est supprimée par le complexe médico-politique, les gens...

Ce médicament a été acheté à prix d'or partout dans le monde...

Résidents et personnels des Ehpad seraient prioritaires pour la campagne de vaccination,...

112 médicaments "plus dangereux qu'utiles" dont 93 sont commercialisés en...

Sur la sellette : Chewable Hair Vitamins et Nathyroïd. Le premier, utilisé sous forme...

Entre 4 et 5 millions de décès évités chaque année si la...