Méthode Coué : l'autosuggestion consciente

Dans la conversation courante, on l'évoque comme une méthode incantatoire basée sur la pensée magique et le déni de réalité. Pourtant la méthode Coué connaît aujourd'hui un regain d'intérêt car on découvre qu'elle converge avec de nombreuses pratiques de développement personnel.

Viesaineetzen.com - Méthode Coué : l'autosuggestion consciente

Pour définir la méthode, il suffit de regarder le titre du livre d'Émile Coué : La maîtrise de soi-même par l'autosuggestion consciente. "On ne peut pas donner une définition plus courte et plus complète", affirme Luc Teyssier d'Orfeuil, coach, formateur et conférencier, qui a organisé en 2011 le premier congrès international sur la méthode Coué. Ce congrès avait connu un grand retentissement dans la presse nationale. "Il y a un besoin de revenir vers le positif, l'optimisme."

En savoir plus

Une méthode de développement personnel

Émile Coué, disparu en 1926, était pharmacien. Il vendait des pilules de mie de pain à ses patients et avait constaté que ça les soignait ! Il s'était consacré après la Première Guerre Mondiale à la reconstruction psychologique des grands blessés.
"Ses intuitions sont aujourd'hui confirmées par les derniers travaux dans le domaine des neurosciences", affirme Luc Teyssier d'Orfeuil*. "Et il y a de nombreuses pratiques qui sont en convergence avec la méthode. L'état de suggestibilité que propose Coué est très proche de l'état de conscience modifiée qu'utilisent les hypnothérapeutes ou de l'état sophroliminal des sophrologues : un état de détente, de relaxation profonde, sans effort de volonté, avec l'imaginaire ou l'inconscient totalement disponible. Par ailleurs en PNL, on connaît parfaitement la possibilité de programmer ses neurones avec ses mots."

De fait, selon Luc Teyssier d'Orfeuil, Émile Coué est souvent cité chez les auteurs états-uniens qui ont fondé les thérapies cognitivo-comportementales. Il existe des ponts entre sa méthode et la psychologie positive ou la CNV : "l'importance de reconnaître ses émotions, de positiver son discours au maximum".

Lâcher prise
Contrairement à une idée couramment répandue, la méthode Coué ne se fonde pas sur la force de la volonté. On est loin du sketch de Dany Boon, "Je vais bien, tout va bien", souvent pris en référence. En réalité, elle se fonde sur la force de l'imagination.

"C'est une manière d'aborder la notion de lâcher-prise. Coué donne des exemples très parlants d'échecs de la volonté : l'insomniaque (plus il veut dormir, moins il va dormir), l'enfant qui apprend à faire du vélo (plus il veut éviter un obstacle, plus il va sur lui), celui ou celle qui veut retrouver un nom qui lui échappe (plus il cherche moins il trouve, ce n'est qu'en lâchant prise que ça marchera)."

Nos pensées deviennent réalité
Émile Coué arrive à la conclusion que "nos pensées deviennent réalité dans la limite du raisonnable". La preuve, dans la vie de tous les jours nous n'arrêtons pas de nous programmer par le biais de l'autosuggestion inconsciente négative. "Je ne suis pas fait pour ça" ; "je n'y arriverai pas" ; "je suis nul(le)" ; "les autres sont meilleurs que moi"…
"À partir du moment où je me dis qu'une réunion va mal se passer, je me positionne pour qu'effectivement elle se passe mal", explique Luc Teyssier d'Orfeuil.

L'autosuggestion positive serait à même de contrer cette autosuggestion négative. "Chacun peut aborder les évènements de manière plus positive et se donner les moyens de réussir ce qu'il a envie de réussir. Même la guérison."

Dans ce dernier domaine, Émile Coué serait-il un précurseur des récentes découvertes sur l'effet placebo ? "Pour lui, dans toute maladie il y a deux pathologies : la physique et la mentale. Et il travaille sur la seconde. De temps en temps, en travaillant juste sur la seconde, ça permet de guérir le tout."

La phrase à répéter
Il y a une phrase précise, universelle, à répéter vingt fois par jour : "Tous les jours, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux."

Selon Luc Teyssier d'Orfeuil, cette phrase résume tout. "Elle paraît simple mais il ne faut pas se fier aux apparences. Du reste Coué l'a imaginée relativement tard par rapport à ses travaux et ses écrits." En réalité la formulation évite soigneusement un certain nombre d'écueils dont le déni de réalité.
"Si j'ai une angine blanche, que je vous dis "tout va bien" alors que je me sens vraiment mal, ça ne va pas. Mais je peux vous dire "je me soigne et je serai sur pied lundi prochain". Il s'agit d'une promesse possible. Il ne s'agit pas du tout de se mentir à soi-même : la notion de "limite du raisonnable" est essentielle."

La visualisation
Émile Coué utilise des exercices de visualisation. "Par exemple pour la digestion, il propose de visualiser les aliments qui descendent, qui se décomposent, qui viennent nourrir nos cellules etc. Mais ce peut être aussi le sportif de haut niveau qui visualise sa performance avant de se lancer".

Les approches physiques comportementales
Sourire, se redresser, se tenir droit… "Il suffit de le faire pour se sentir mieux. Dans ses conférences, Coué faisait aussi toujours de bons mots pour faire rire les gens. Or on sait parfaitement aujourd'hui à quel point le sourire et le rire permettent de gérer le stress."

Démarrer un travail
Si l'on veut démarrer un travail de développement personnel avec la méthode Coué, on peut dans un premier temps aller chercher des informations gratuitement sur le net**. Luc Teyssier d'Orfeuil a mis en ligne notamment le livre d'Émile Coué, La maîtrise de soi-même par l'autosuggestion consciente.

On peut également lire les livres sur la méthode Coué voire, si besoin, faire appel à un coach. "Coué disait : "ce n'est pas moi qui fait le travail, c'est vous". Moi, je ne fait que montrer quelles sont les techniques et les forces qu'on peut utiliser."

En France, seuls quelques coaches assument explicitement leur référence à la méthode Coué. Luc Teyssier d'Orfeuil cite Antoine Onnis, président de Suivre Coué dans les Bouches-du Rhône, Jean-Paul Tanguy, président du Cercle Coué à Brest, ou Dominique Bolusset (La sophrologie au quotidien) à Nancy, la ville d'origine d'Émile Coué…

 

*Co-auteur notamment de La méthode Coué, éditions Eyrolles
**Sites de Luc Teyssier d'Orfeuil :
La méthode Coué
Autosuggestion consciente


                

La revue de presse

"Sortir du champ de l’incantatoire" et traduire concrètement les discours...

Et de gauche et de droite… Déjà une centaine de personnalités (...

21% des Français disent ne pas pouvoir s'offrir une alimentation saine leur permettant de...

Alimentation plus saine et pratique régulière d'exercices physiques : première...

On y trouve des fibres qui modifient le microbiote intestinal, ce qui favorise la production d...

1 femme sur 3 et 1 homme sur 4 ne bougent pas assez, en France et dans le monde. Ce sont les...