Masser son bébé : nourrir l'amour

L'idée pouvait sembler farfelue il y a quelques années. Aujourd'hui, les mamans comme les papas retrouvent de plus en plus souvent ces gestes instinctifs et spontanés...

Viesaineetzen.com - Masser son bébé : nourrir l'amour

"Tout le monde peut masser son bébé, cela ne requiert aucune technique particulière. C'est un geste naturel que font de plus en plus de parents", affirme Isabelle Gambet Drago*, kinésithérapeute et formatrice auprès des parents et des soignants.

Publicité

Pour l'enfant et pour le parent
Le massage a des bienfaits significatifs pour le bébé en terme de bien-être, de détente, de prise de confiance en soi. Il participe aussi à son développement musculaire et articulaire.

"Mais il y a des bienfaits pour les parents également : c'est un moment privilégié irremplaçable. Il y a un échange très fort avec l'enfant, un peu comme dans le bain", précise Isabelle Gambet Drago. "Et il y a de plus en plus de papas qui massent leur bébé. Ils ont plus de facilités à se lâcher, à aller dans l'instinctif, alors que les mamans ont tendance à se poser des questions, par exemple sur la position précise de la main."

Un moment choisi
Il n'y a pas de précautions particulières à prendre quand on masse son bébé. Le seul impératif, c'est que le massage ne soit pas un passage obligé. "Il faut que le parent et le bébé en aient vraiment envie. Ni l'un ni l'autre ne doivent se forcer."

Isabelle Gambet Drago donne aussi quelques conseils pratiques : une pièce à environ 25°C pour un nouveau-né, un masseur confortablement installé et disponible, une durée de massage qui n'excède pas 30 minutes, une huile de massage végétale non allergisante (sésame, olive, abricot, blé…).

Dans tous les cas il faut s'adapter aux besoins de l'enfant : lui expliquer auparavant ce qu'on va faire, ne pas imposer un massage quand il semble le refuser, savoir s'arrêter quand il donne des signes de lassitude…
Et pourquoi pas instaurer un rituel ?

Relationnel ou de soin
"Vous allez vous apercevoir qu'après un massage votre bébé va mieux dormir. Mais le piège c'est le lendemain de recommencer le massage dans l'intention de le faire dormir. L'enfant pourra percevoir cette intention et rejeter le massage."
Selon Isabelle Gambet Drago, il est très important de faire la distinction entre le massage relationnel et le massage de soins. Si l'enfant a mal au ventre ou s'il n'arrive pas à s'endormir on peut pratiquer un massage de soin adapté. C'est différent du massage relationnel qui est un moment de plaisir à partager.

Position magique
Parce qu'il ressemble à la position fœtale, cet enroulement de la colonne et du bassin a pour effet, la plupart du temps, de calmer le bébé et de l'arrêter de pleurer.

Après avoir demandé l'accord du bébé, ramenez une jambe vers le téton opposé. Faites de même avec l'autre jambe. Maintenez la position avec votre paume de main. Les doigts sont dirigés vers le haut et l'index maintient le petit orteil qui se trouve au-dessus.
Basculez ensuite légèrement le bébé sur le côté et placez votre main libre derrière sa tête. Votre poignée est en appui sur le haut de son dos et sert de point fixe. Le V entre index et pouce est placé au-dessus de la ligne des oreilles. La main reste souple accompagne les mouvements du bébé. Placez-vous de manière à avoir les yeux à la même hauteur que votre bébé.
**

Étirement de la colonne
S'il n'y avait qu'un massage à faire, Isabelle Gambet Drago choisirait le massage du dos.

Placer une main sur le sacrum. Cette main exerce une pression vers les jambes. L'autre main se dirige du sacrum vers le cou. Cela donne la sensation d'étirer la colonne vertébrale de notre bébé.
La main qui monte passe sur les os de la colonne. Il n'y a aucun risque de lui faire mal. Dans tous les cas, suivez ses réactions, elles vous aideront à percevoir le ressenti de votre enfant.
**

 

Les problèmes de sommeil
C'est un sujet de préoccupation fréquent pour les parents. On peut commencer par un massage global qui favorise un bon sommeil et un bon endormissement. On peut ensuite utiliser quelques techniques spécifiques aux troubles du sommeil, notamment sur des points de réflexologie plantaire.
"La réflexologie plantaire s'avère être très efficace. C'est particulièrement appréciable quand l'enfant a mal quelque part et refuse qu'on le touche sur la zone douloureuse. Cela permet d'agir à distance."

Réalisez de petits cercles sur la fontanelle (même lorsque la fontanelle n'est pas fermée, il n'y a aucun risque).
Massez globalement le pied. Vous pouvez aussi faire un petit massage en ponçage sur le point 1R
(voir photo). Pour ce faire, placez votre pouce sur le point et réaliser des cercles généralement dans le sens des aiguilles d'une montre.
En réflexologie plantaire : massez globalement le pied puis, avec votre pouce, partez de l'extérieur du gros orteil et dirigez-vous en petites pressions vers l'intérieur de son gros orteil. Arrêtez vous quelques instants à la jointure des phalanges et poncer légèrement. Terminez par un massage global du pied puis faites de même sur l'autre pied.
**

Masser son bébé, c'est tout un univers de communication non verbale qui s'ouvre pour les parents. Sortir des techniques et des protocoles, retrouver des gestes simples, naturels, instinctifs, et "s'apercevoir que le toucher c'est la vie et que masser son enfant, c'est donner l'amour à cette vie. En toute simplicité."

 

* Auteure de Ma leçon de massage avec bébé, éditions Eyrolles
** Extrait du livre


                

La revue de presse

L'annonce d'étendre l'obligation de 3 à 11 vaccins en janvier 2018 est...

Trop de sel, pas assez de fibres, toujours plus de produits transformés et de complé...

Ils durent plusieurs heures souvent par grandes chaleurs... Voici cinq conseils pour optimiser les...

Sous forme de fleurs d'eau, d'écume ou de pellicule huileuse, les algues toxiques sont vert...

44 % des enseignes ne respectent pas l'interdiction de la vente en libre-service des pesticides,...

Les espèces de vertébrés reculent massivement, à la fois en nombre d'...