Montrer son stress permet d’éviter les conflits

75 % de risque d'agression en moins pour ceux qui montrent leur stress en se grattant… Il s'agit de macaques et d'une étude britannique très sérieuse réalisée durant 6 mois sur 200 singes en liberté à Porto-Rico. Les chercheurs ont observé que les adultes se grattent plus souvent en présence de dominants ou d'ennemis. Ce geste est donc une manière de montrer leur stress. Il a pour conséquence de diminuer le nombre de combats et de conflits et contribue ainsi à la cohésion du groupe. Extrapolées à l'homme, les conclusions de cette étude suggèrent que montrer son stress serait une forme de communication sociale bénéfique pour tout le monde.

Source : Pour la Science, par Bénédicte Salthun-Lassalle
 

La revue de presse

12 à 20 milliards €, soit 100 à 160 € par personne, le coût du...

La moitié des rivières françaises et un tiers des nappes phréatiques...

Trois pesticides interdits en bio, retrouvés sur des carottes de la marque BioC'Bon par des...

Dans la foulée des "people", Novak Djokovic, Lady Gaga ou Oprah Winfrey, les t...

Depuis le 17 octobre dernier, les risques de certains médicaments en période de...

Chez un malade sur deux, la privation de sommeil serait efficace pour réduire les sympt...