Montrer son stress permet d’éviter les conflits

75 % de risque d'agression en moins pour ceux qui montrent leur stress en se grattant… Il s'agit de macaques et d'une étude britannique très sérieuse réalisée durant 6 mois sur 200 singes en liberté à Porto-Rico. Les chercheurs ont observé que les adultes se grattent plus souvent en présence de dominants ou d'ennemis. Ce geste est donc une manière de montrer leur stress. Il a pour conséquence de diminuer le nombre de combats et de conflits et contribue ainsi à la cohésion du groupe. Extrapolées à l'homme, les conclusions de cette étude suggèrent que montrer son stress serait une forme de communication sociale bénéfique pour tout le monde.

Source : Pour la Science, par Bénédicte Salthun-Lassalle
 

La revue de presse

Il s'agit juste d'une réaction de défense de la peau contre le soleil. Les rayons...

Reconnue comme une maladie, comme l'addiction à la cocaïne ou aux jeux d'argent, le...

La nouvelle formule contiendrait moins de lévothyroxine que les spécifications en...

La pression au travail et les problèmes de management sont cités par plus d'un Fran...

Elle est en partie responsable de la déforestation et de la disparition d'espèces...

180 000 espèces sont en danger, notamment à cause des pesticides et de l'...