Nanoparticules dans les aliments : l’Anses tire la sonnette d’alarme

900 produits alimentaires contenant des nanomatériaux ont été recensés par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) dans le bilan des travaux qu'elle a menés ces dernières années sur la présence de nanoparticules dans l'alimentation. 
Parmi ces produits : des laits infantiles (25,6 %), des confiseries (15,6 %), des céréales de petit déjeuner (14,8 %), des barres de céréales (12,9 %)… 7 substances ont été identifiées de manière certaine : carbonate de calcium, dioxyde de titane, oxydes et hydroxydes de fer, silicate de calcium, phosphates tricalciques, silices amorphes synthétiques, composés organiques et composites. 30 substances font l'objet de suspicion, parmi lesquelles l’aluminium, l’argent, l’or, le phosphate de magnésium, le citrate d'ammonium ferrique, les sels de sodium, de potassium... La présence de nanoparticules dans de si nombreux produits, dont beaucoup sont destinés aux enfants, suscite des interrogations, compte tenu des incertitudes qui existent sur leurs conséquences pour la santé. Conseil : se passer, si possible, des aliments industriels ultra-transformés.

Source : La Nutrition, par Marie-Céline Ray
 

La revue de presse

Prudence ! Il est techniquement possible de développer et produire un vaccin contre le Covid...

"Des pistes de recherche intéressantes" mais la plante "ne constitue pas pour...

Migraines, baisse de libido, sécheresse vaginale, dépression, risque d’embolie...

La défense du laboratoire Servier a tenté de démontrer l’absence de...

Sortir de l'eau, retirer avec précaution les fragments de tentacules restant sur la peau...

Des fruits pour commencer, puis des œufs et/ou des céréales complètes (...