No steak

Viesaineetzen.com - No steak
Aymeric Caron, éditions J'ai lu

On connaissait les arguments environnementaux contre la production de la viande. On avait conscience de l'atout santé des végétarismes (qui est ici, du reste, juste survolé). Mais le point fort du bouquin réside dans la démonstration morale et culturelle qui est faite par l'auteur, journaliste, avec notamment la mise en évidence de l'incohérence de notre société dans sa relation avec les animaux et de la croyance que nous, humains, serions des êtres distincts de nos amies les bêtes. L'approche tient debout sur le plan intellectuel, elle est érudite et non dénuée d'humour. En témoigne la description un peu distante des différentes chapelles véganes, des welfaristes aux abolitionnistes, en passant par les utilitaristes et les déontologistes. L'appel en renfort de Kundera épaulé par Plutarque et Victor Hugo, joint à l'assurance qu'Hitler n'était pas végétarien (ouf !), achève de mettre le lecteur du côté des adeptes du no steak.

La revue de presse

Face à l’absence d’évaluations sanitaires sur la 5G, les experts sont...

52 substances toxiques ont été retrouvées dans l'atmosphère en 2017 au...

C'est le prix du meilleur "greenwashing", ce décalage entre la réalit...

83 % des Français se disent prêts à faire des efforts pour diminuer l’...

Une alimentation riche en acides aminés soufrés, notamment cystéine et m...

Le 4-cresol aurait des effets protecteurs contre le diabète de type 1 et 2, notamment en...