Nos matelas ont une âme : elle est dans l'hévéa (suite)

Les avantages du latex
Le latex permet de concevoir des matelas denses et extrêmement souples. Il s’adapte point par point à la colonne vertébrale, quelle que soit notre morphologie.
Très résistant, il ne perd que 5% de son élasticité après 10 ans d’utilisation.
Il possède des qualités antibactériennes et anti-acariennes.
Très aéré, donc auto-respirant, il ne retient ni la chaleur ni l’humidité. Frais en été, chaud en hiver, doté d'une grande résilience, le matelas végétal à décidément tout pour plaire.

Plus le pourcentage de latex naturel est élevé, meilleurs sont l'élasticité et la respirabilité du matelas. Il est conseillé de choisir un matelas ayant une densité d'au moins 70 kg/m3.

Publicité

Pourquoi choisir le latex naturel
L'intérêt du latex naturel est triple :
- confort et maintien : le latex offre naturellement une fermeté de 80kg/m3,
- non toxicité : par ses propriétés antibactériennes et anti-acariens,
- biodégradabilité complète : le latex naturel respecte l'environnement.

Des matelas sains et zen.... sans ammoniaque !
Une petite partie de fabricants s'est engouffré sur ce marché de matelas par essence "sains et naturels" et certains poussent très loin la recherche pour atteindre le 100 % naturel, sans aucun intrant chimique.
En France on trouve sur internet deux fabricants (Noctea et Biosense) qui importent leur bloc de latex sans ajouter l'ammoniaque nécessaire au transport.
Les autres grandes marques très connues du monde de la literie qui vendent depuis peu du latex importé dit "naturel" oublient de mentionner qu'il a été traité à l'ammoniaque (c'est moche !).

Selon Christophe Bigot (noctea.com), qui fabrique et vend des matelas en latex naturel uniquement sur internet, l'idéal, c'est la gamme de matelas qui contient 97 % de latex naturel (lait d'hévéa) : "c'est le maximum qu'il est possible de proposer en literie." Les 3 % restants représentent les incontournables produits vulcanisants.
"Pour obtenir cette qualité nous importons nos blocs de latex brut et les travaillons en France. Nous n'utilisons donc pas l'ammoniaque que l'on mélange au latex pour faciliter le transport, parce que dormir sur un matelas en latex ammoniaqué c'est pas terrible quand on veut proposer du sain et du naturel".
Résultat : des matelas à l'aspect brut, à la garniture non teintée pour éviter encore une éventuelle intrusion chimique sur la matière naturelle…

Mais, me direz-vous, le matelas en latex naturel importé d'Inde ou du Brésil en bateau pour réduire l'empreinte écologique c'est bien, sauf au moment de l'assemblage où le garnissage et les traitements antibactériens auront tôt fait de faire baisser le niveau de "naturel" du matelas.
"C'est pour cela que nos garnissages lin, laine et coton sont garantis certifiés bio", répond Christophe Bigot, "et que nous sommes même pratiquement les seuls à lutter contre les anti-acariens à l'aide d'huiles essentielles de lavande, citron, eucalyptus (traitement Greenfirst). Ainsi notre réflexion sur le bio est complète !"

Chez Biosense où le latex vient du Sri Lanka, on pousse l'esprit nature jusqu'à garnir la face hiver de "biolaine", la face été de ouate et le coutil (tissu extérieur du matelas) est un mélange de coton et de fibres extraites de la pulpe de bambou !

 

Seul obstacle à l'acquisition d'un matelas en latex naturel : son prix, qui reste élevé.
Mais c’est aussi l’assurance d’un confort constant pour les dix années à suivre… Alors vive le matelas végétal !


                

La revue de presse

En tête : Copenhague, Amsterdam et Oslo. Greenpeace vient de réaliser avec l'Institut...

Plus de 95 % des gaz utilisés pour les anesthésies sont aspirés et é...

15 millions de personnes seraient touchées en France par l'hypertension artérielle (...

Difficile de diagnostiquer la maladie de Lyme car sa responsable, la bactérie Borrelia, ma...

Deux repas de poisson ou de crustacés non frits par semaine sont recommandés par la...

L'apéro est important pour le lien social mais le passage par les amuse-gueules industriels...