Nouveau Levothyrox : l'avis du spécialiste

Le nouveau Levothyrox ne comprend pas seulement du mannitol et de l'acide citrique, censés faciliter l'absorption du principe actif (lévothyroxine), mais aussi 5 autres excipients : farine de maïs, sel de sodium, hydroxybutylène toluée (BHT), gélatine et stéarate de magnésium. Chacune de ces substances peut poser problème à certaines personnes. C'est l'analyse de Benoît Claeys, médecin et auteur de En finir avec l'hypothyroïdie, qui met également en cause les recommandations officielles des autorités sanitaires pour des marqueurs qui ne sont pas adaptés (TSH et T4). Il préconise des dosages de T3 et de zinc, ce dernier étant le carburant de la fonction thyroïdienne. Il remarque du reste que les symptômes des effets indésirables du Levothryox sont ceux qui sont associés à une carence en zinc, souvent due à des intolérances ou des hypersensibilités alimentaires.

Source : La Nutrition, par Benoît Claeys
 

La revue de presse

Les véhicules électriques et hybrides sont plus économiques à l'usage...

Réduire de 90 % la consommation de viande d'ici 2050, c'est ce que devront faire les pays d...

44 nouvelles plaintes nominatives pour "mise en danger de la vie d’autrui", "...

Ils absorbent 3 à 9 fois leur poids en pétrole ! Transformés en boudins ou en...

9,8 % des Français sont passées par un épisode dépressif en 2017, selon...

Elle ralentirait notre vieillissement cérébral en luttant contre le stress et l...