Ondes électromagnétiques : l'Anses dénonce le manque de données relatives à la 5G

Un manque de données scientifiques sur les effets sanitaires de l'exposition à certaines fréquences… C'est ce que dénonce l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) qui vient de sortir un rapport sur l'impact de la 5G qui sera déployée prochainement en France. La promesse : transmission plus rapide, développement de technologies futuristes, voiture autonome, chirurgie à distance, usine automatisée et objets connectés. Les inquiétudes des ONG : un impact sanitaire et environnemental.
Selon l'Anses, notamment, il y a "un manque de données scientifiques sur les effets biologiques et sanitaires potentiels" des fréquences radio autour de 3,5 gigaHertz, qui seront commercialisées dès cet été. Parmi les risques possibles de la 5G : des effets physiologiques, cognitifs et développementaux voire psychosociaux (relations aux autres).

Source : L'Express
 

La revue de presse

Ils peuvent pénétrer dans les cellules des reins et des intestins, pas seulement...

Elle fait baisser certains marqueurs autant qu'un anti-inflammatoire de référence, le...

Les médicaments anti-rhume à base de pseudoéphédrine sont contest...

Le virus ToBRFV (Tomato Brown Rugose Fruit Virus) est particulièrement dangereux pour la...

L’interdiction en 2022 de "la production, du stockage et de la vente de produits...

100 % de plastique recyclé d’ici à 2025… La loi contre le gaspillage...