Pollution de l'eau : une catastrophe qui dure

Voilà plus de quarante ans que la plupart des rivières et des nappes phréatiques françaises sont gravement polluées. La situation est loin de s'améliorer et les pouvoirs publics tardent à prendre les mesures nécessaires… Et nous, à notre niveau, que pouvons-nous faire ?...

Vie Saine et Zen, Pollution de l'eau

La question revient régulièrement à la une de l'actualité. La France a été plusieurs fois condamnée par la Cour européenne de justice pour la mauvaise qualité de ses eaux. Les agences qui ont pour mission de lutter contre la pollution se retrouvent à chaque fois aux côtés des écologistes pour tirer la sonnette d'alarme.

Une responsabilité partagée
Pour les rivières, la responsabilité est partagée entre les eaux usées domestiques, les rejets industriels et agricoles. Les eaux de pluie au contact de l'air pollué se chargent également en résidus d'hydrocarbures et autres métaux lourds.

Pour les nappes souterraines qui fournissent 60 % de l'eau potable, l'agriculture intensive (grande culture et élevage) est principalement responsable, avec ses rejets de nitrates et pesticides.

Nitrates et pesticides
L'azote contenu dans les engrais ou les déjections animales provenant de l'agriculture ou de l'élevage intensifs s'oxyde et se transforme en nitrates, puis en nitrites sous l'influence des bactéries. Ces nitrites peuvent altérer l'hémoglobine et l'empêcher de transférer convenablement l'oxygène vers les cellules. Lors de la digestion de la viande, ils produisent des nitrosamines qui ont un effet cancérigène.
La norme pour l'eau du robinet a été fixée à 0,5 mg/l.

La France est le premier consommateur de pesticides au monde proportionnellement à sa superficie. L'agriculture et l'élevage intensifs en sont les principaux utilisateurs mais il ne faut pas oublier les communes, la SNCF, la DDE… Et les particuliers qui répandent abondamment leurs insecticides ménagers.
L'OMS estime que les pesticides causent chaque année dans le monde 1 million d'empoisonnements graves et 220 000 décès. Ils ont des effets reconnus sur le développement des cancers, des affections neurologiques, des malformations congénitales, des problèmes d'infertilité.
La norme pour l'eau du robinet a été fixée à 0,5 µg/l (microgramme par litre) pour la concentration totale en pesticides.

Produits chimiques et métaux lourds
Les pyralènes (PcB), interdits en France depuis vingt ans sont encore présents dans certains endroits.
On trouve également dans la chaîne alimentaire par le biais des eaux usées les antioxydants des plastiques et vernis, les éthers de glycol, les hormones de synthèse ainsi que des métaux lourds comme le cadmium qui favorise l'apparition de l'hypertension ou le mercure qui peut provoquer des troubles neurologiques et rénaux.

Les chiffres sont désastreux
Même si des progrès sont enregistrés chaque année dans la politique d'épuration des eaux, les chiffres ne sont pas satisfaisants.
Par exemple, le pourcentage des eaux superficielles à teneur excessive en nitrate est de l'ordre de 30 % sur le territoire national. 
Environ 20 % d'entre nous buvons une eau au-delà des normes souhaitables en matière de pesticides.

Qui finance le traitement des eaux ?
La limitation des émissions polluantes et la mise en œuvre du principe du pollueur payeur se heurte à la réticence des groupes industriels et plus encore des représentants des agriculteurs.
La population supportent 85 % du poids des redevances, les industriels le reste, les agriculteurs moins de 1 %.

Ce qu'on peut faire à notre niveau
Il va de soi que la solution au problème passe par des vraies décisions au niveau des pouvoirs publics, mais il y a un certain nombre de gestes que nous devons intégrer dans notre quotidien pour rester zen avec la planète :
- réduire sa dose de détergents et choisir des produits non polluants ;
- ne pas abandonner ses détritus dans la nature, ne pas jeter ses huiles de vidange, huiles ménagères, herbicides, peintures, solvants et autres ailleurs que dans une déchetterie spécialisée ;
- ne pas utiliser d'engrais chimiques ni de pesticides dans son jardin ou sur son balcon.

 

Sources :
Vie-publique.fr
Centre d'information sur l'eau
Les agences de l'eau
Fédération Nationale des associations de protection de la nature et de l'environnement
La société cancérigène, G. Barbier et A. Farrachi, Ed. Points
Que Choisir

55 %

de la pollution de l'eau est due à des rejets industriels


310 000

contrôles officiels sont effectués sur l'eau du robinet chaque année en France


1,1 milliard

de personnes dans le monde n'ont toujours pas accès à l'eau salubre




                

La revue de presse

En 2020, 12 médicaments viennent s'ajouter aux 105 produits "plus dangereux que b...

Une opération fondée sur la peur et la culpabilisation des femmes à dé...

Infarctus du myocarde, AVC… La pollution, notamment aux particules fines, favorise le d...

150 kilos de poussières de plomb ont été relâchés dans l'atmosph...

58 % des Français redoutent un effondrement de notre civilisation, selon un sondage exclusif...

La France est à la 11e place, le trio de tête est constitué de la Nouvelle Z...