Pollution : le "dieselgate" responsable de 5 000 morts par an en Europe

Les excès d'émissions d'oxyde d'azote (NOx) seraient responsables en Europe (Norvège et Suisse comprises) de la mort prématurée de 5 000 personnes par an, selon une étude norvégienne et autrichienne. Le nombre de décès associés à la pollution de l'air et aux particules fines est estimé à 425 000 dont 10 000 peuvent être attribués au NOx du diesel. La moitié de ces morts serait due aux dépassements frauduleux des seuils règlementaires en condition réelle de conduite qui, depuis 2015, ont fait l'objet du fameux scandale du "dieselgate". Les pays les plus touchés sont ceux qui ont le parc diesel le plus important : l'Italie, l'Allemagne et la France. "Si les émissions des véhicules diesel étaient aussi basses que celles des essence, 7 500 décès prématurés pourraient être évités chaque année", concluent les chercheurs.

Source : Le Monde, par Stéphane Mandard
 

La revue de presse

Ne rien acheter de neuf en 2018 dans les domaines de l'électroménager, des vê...

Ils seront interdits à la vente aux particuliers à partir de 2020, conformé...

L'exercice physique régulier peut améliorer la mémoire des personnes atteintes...

74 % moins de risque de glaucome avec au minimum une tasse de thé par jour… C'est le...

La prise prolongée de doses importantes d'ibuprofène, un antalgique anti-...

Il serait possible de détecter des personnes malades seulement deux heures après leur...