Pour le climat, résistons à la climatisation

Il va falloir s’adapter intelligemment aux nouveaux épisodes caniculaires, "sans suivre le réflexe classique et potentiellement catastrophique du tout climatisation".
Au pic de la canicule (27 juin 2019), la consommation d’électricité française a atteint 59 436 mégawatt (MW), à comparer aux 83 000 MW du pic hivernal (18 janvier 2019). Heureusement, dans l'hexagone, seuls 5 % des logements sont équipés de climatiseurs (contre 85 % aux USA et davantage en Asie). Mais il va falloir, à l'avenir, résister à la tentation de s'équiper. Solutions souhaitables : végétaliser les villes, privilégier le ventilateur rafraîchissant, isoler les bâtiments.

Source : We Demain, par Serge Orru
 

La revue de presse

Plusieurs centaines de malades, des médecins, plus de 35 sénateurs et déput...

Un accroissement de 1,1 % chez les femmes, 0,1 % chez les hommes… Ce sont les chiffres...

Moins de trois évacuations par semaine, c'est la définition de la constipation pour...

Il va falloir s’adapter intelligemment aux nouveaux épisodes caniculaires, "sans...

C'est un grand classique, la pollution serait toujours due… aux autres ! Quelques chiffres...

La responsabilité de l'État peut être engagée en raison de l'...