Pour le climat, résistons à la climatisation

Il va falloir s’adapter intelligemment aux nouveaux épisodes caniculaires, "sans suivre le réflexe classique et potentiellement catastrophique du tout climatisation".
Au pic de la canicule (27 juin 2019), la consommation d’électricité française a atteint 59 436 mégawatt (MW), à comparer aux 83 000 MW du pic hivernal (18 janvier 2019). Heureusement, dans l'hexagone, seuls 5 % des logements sont équipés de climatiseurs (contre 85 % aux USA et davantage en Asie). Mais il va falloir, à l'avenir, résister à la tentation de s'équiper. Solutions souhaitables : végétaliser les villes, privilégier le ventilateur rafraîchissant, isoler les bâtiments.

Source : We Demain, par Serge Orru
 

La revue de presse

Paris, Lille, Nantes, Grenoble et Clermont-Ferrand, cinq grandes villes interdisent les pesticides...

Lush, Patagonia, Ben & Jerry’s, même Burton, mais aussi des sites de vente en ligne...

Fléau pour l'environnement, le plastique devra être demain progressivement é...

À cause de l'effet "matrice"… Un aliment est une structure physico-chimique...

Des bienfaits esthétiques mais aussi thérapeutiques pour des troubles mineurs (...

30 % des Français pensent qu'une thérapie doit rester secrète mais 73 % consid...