Pourquoi le bronzage n’est pas un signe de bonne santé

Il s'agit juste d'une réaction de défense de la peau contre le soleil. Les rayons ultra-violets (UV) sont de trois sortes : UV-A, UV-B et UV-C. À faible dose, ils sont bénéfiques car ils stimulent la fabrication de vitamine D. Mais à forte dose, les UV-B détruisent par brûlure les cellules de la peau qui devient rouge : c'est le coup de soleil. Ils stimulent également la production de mélanine, un pigment pouvant aller du rouge au noir. Plus on a de mélanine noire, plus la résistance aux UV est importante. Les UV-A, eux, pénètrent profondément dans la peau et sont responsables de son vieillissement prématuré. UV-A et UV-B peuvent abîmer l'ADN des cellules et laisser des séquelles qui peuvent être à l'origine de cancers de la peau. Parmi ces derniers, le mélanome est le plus dangereux (4 % de l'ensemble des cancers) car il est capable de métastaser très facilement. Il peut être causé par les UV reçus pendant l'enfance et l'adolescence.
Donc au soleil, la protection s'impose : crème solaire toutes le deux heures et après chaque bain ou, encore mieux, T-shirts, chapeau et lunettes. Dans tous les cas il faut éviter de s'exposer plus d'une heure entre 12h et 16h.

Source : Le Figaro, par Cécile Thibert
 

La revue de presse

"Sortir du champ de l’incantatoire" et traduire concrètement les discours...

Et de gauche et de droite… Déjà une centaine de personnalités (...

21% des Français disent ne pas pouvoir s'offrir une alimentation saine leur permettant de...

Alimentation plus saine et pratique régulière d'exercices physiques : première...

On y trouve des fibres qui modifient le microbiote intestinal, ce qui favorise la production d...

1 femme sur 3 et 1 homme sur 4 ne bougent pas assez, en France et dans le monde. Ce sont les...