Pourquoi le bronzage n’est pas un signe de bonne santé

Il s'agit juste d'une réaction de défense de la peau contre le soleil. Les rayons ultra-violets (UV) sont de trois sortes : UV-A, UV-B et UV-C. À faible dose, ils sont bénéfiques car ils stimulent la fabrication de vitamine D. Mais à forte dose, les UV-B détruisent par brûlure les cellules de la peau qui devient rouge : c'est le coup de soleil. Ils stimulent également la production de mélanine, un pigment pouvant aller du rouge au noir. Plus on a de mélanine noire, plus la résistance aux UV est importante. Les UV-A, eux, pénètrent profondément dans la peau et sont responsables de son vieillissement prématuré. UV-A et UV-B peuvent abîmer l'ADN des cellules et laisser des séquelles qui peuvent être à l'origine de cancers de la peau. Parmi ces derniers, le mélanome est le plus dangereux (4 % de l'ensemble des cancers) car il est capable de métastaser très facilement. Il peut être causé par les UV reçus pendant l'enfance et l'adolescence.
Donc au soleil, la protection s'impose : crème solaire toutes le deux heures et après chaque bain ou, encore mieux, T-shirts, chapeau et lunettes. Dans tous les cas il faut éviter de s'exposer plus d'une heure entre 12h et 16h.

Source : Le Figaro, par Cécile Thibert
 

La revue de presse

Des dizaines de milliers d’étudiants, lycéens et collégiens ont s...

L’interdiction de la fabrication sur le sol français de pesticides vendus en dehors de...

Environ 9 millions de morts dans le monde, soit 25 % des décès prématur...

Dans des zones où l'hygiène est stricte, la diversité microbienne diminue,...

2e motif de consultation en médecine générale, le mal de dos touche 8...

Nettoyer, balayer, préparer le sol, s'occuper des plantations sont les travaux à r...