Pourquoi le dépistage du cancer du sein fait débat

"La détection de masse par mammographie est inefficace", selon le président de l'Inca (Institut national du cancer), plusieurs études scientifiques à l'appui. Ce type de dépistage ne réduirait pas la mortalité par cancer du sein mais pourrait conduire à un surdiagnostic. Les chiffres sont implacables : pour 2 000 femmes ayant participé à un dépistage par mammographie au cours d'une période de 10 ans, 1 décès sera évité, 10 femmes seront inutilement traitées avec des traitements lourds pouvant eux-mêmes entraîner des décès et plus de 200 auront des résultats faussement positifs entrainant détresse et anxiété. Il faut rappeler que le cancer du sein peut-être efficacement dépisté par la palpation et l'autopalpation.

Source : Le Point, par Stéphane Demorand
 

La revue de presse

Des dizaines de milliers d’étudiants, lycéens et collégiens ont s...

L’interdiction de la fabrication sur le sol français de pesticides vendus en dehors de...

Environ 9 millions de morts dans le monde, soit 25 % des décès prématur...

Dans des zones où l'hygiène est stricte, la diversité microbienne diminue,...

2e motif de consultation en médecine générale, le mal de dos touche 8...

Nettoyer, balayer, préparer le sol, s'occuper des plantations sont les travaux à r...