Rentrée des classes : quel cartable acheter à votre enfant ?

Des bretelles larges, renforcées de mousse pour répartir les charges sans cisailler les épaules ; une longueur ne dépassant pas la largeur du dos de l'enfant afin que ses bras puissent librement balancer d'avant en arrière en marchant… Tel est le portrait-robot du cartable idéal. Il faudra veiller ensuite à régler les bretelles pour que le cartable soit positionné au niveau de la cage thoracique. S'il est trop bas, on augmente les contraintes sur les vertèbres lombaires. Le cartable à roulettes est à éviter car le mécanisme alourdit l'ensemble : le poids du cartable ne devrait pas dépasser 10 % du poids de l'enfant, ce qui est rarement le cas ! Par ailleurs la traction d'un tel cartable impose des postures peu naturelles qui induisent des tensions dans les vertèbres cervicales et dans le bras qui tracte.

Source : Le Point, par Stéphane Demorand
 

La revue de presse

232 substances actives de pesticides ou de métabolites perturbateurs endocriniens suspect...

13 % des cas d'asthme infantile diagnostiqués dans le monde seraient dûs à la...

250 000 morts supplémentaires chaque année entre 2030 et 2050, seraient dus au r...

"Le plastique est une crise sanitaire globale ignorée bien que sous nos yeux". C'...

Des allergènes en pagaille, des molécules irritantes, des désinfectants...

Le liquide céphalo-rachidien joue un rôle de nettoyeur du cerveau. C'est la dé...