Rouler moins cher et écolo

Réduire la consommation au volant de sa voiture : c'est possible ! L’éco-conduite reste bien sûr la meilleure solution. Pensons aussi à choisir un véhicule qui correspond à nos besoins et à notre style de vie. L’arrivée dans les prochains mois de l’électrique devrait nous permettre de réduire nettement les coûts de déplacement.

Vie saine et zen - Rouler moins cher et écolo

Il existe différentes façons de réduire sa consommation, sans investir le moindre centime ou en faisant quelques menues dépenses. En combinant les deux, nous serions gagnants sur tous les plans : économique et écologique !

Publicité

En savoir plus

Kilométrage moyen

Un Français parcourt en moyenne 9 200 km au volant de sa voiture essence et 15 900 km au volant de sa voiture diesel.

Bien entretenir son véhicule
- La vidange chaque année : de l'eau se mélange à l'huile et le moteur n'est plus lubrifié de façon efficace.
- Le filtre à air à changer : rouler sur des chemins non bitumés l'encrasse et la consommation est susceptible d'augmenter de 15 à 20 %.
- Les pneus bien gonflés : une perte de pression entraîne une augmentation de notre consommation en carburant.

Zen et responsable au volant
- Planifier ses déplacements avant de prendre le volant pour éviter travaux et ralentissements.
- Couper le contact dans les bouchons ou pour un arrêt supérieur à une minute, les moteurs modernes le supportent bien.
- Stopper la climatisation au-dessous de 60 km/h, car elle consomme plus ; on peut ouvrir les fenêtres.
- Adopter une conduite souple : anticiper, éviter les accélérations brutales, ne pas monter au régime maximum et ne pas forcer sur la mécanique au démarrage.

Tout doux avec la boîte de vitesse !
- Ne pas rouler au point mort en descente ou au cours du freinage : la voiture perd en stabilité et consomme énormément. Utiliser plutôt le frein moteur et le freinage régressif qui permettent de couper l’alimentation de carburant.
- Passer les vitesses au bon régime permet au moteur de garder sa nervosité sans devenir trop gourmand. Chaque véhicule est différent, il vaut mieux lire la notice du constructeur.
- Passer la cinquième si la vitesse est limitée à 70 km/h, pour moins solliciter le moteur. Jusqu’à 50 km/h, il est préférable d’accélérer franchement pour pouvoir être rapidement en cinquième tandis qu’au dessus de 50 km/h, les accélérations doivent être beaucoup plus modérées.
- Gommer ses petits défauts de conduite, par exemple, en ne laissant pas traîner à l’arrêt le pied sur la pédale d’accélérateur.

Pas de surcharge !
- Inutile de remplir le réservoir d'essence si nous ne faisons que des petits trajets. Le véhicule sera plus léger avec un demi plein !
- Eviter la galerie sur le toit ou enlever les barres de fixation le plus vite possible : elles offrent une résistance au vent.
- Ne rien oublier dans le coffre : bouteilles d'eau, sac de sport…

Le choix du gazole…
La majorité des français roule au gazole. Le diesel n'est pourtant pas toujours aussi rentable et écologique qu'on pourrait le croire. Certes, les nouveaux moteurs produisent moins de CO2 mais ils émettent des particules nocives pour la santé. Nos enfants en poussette sont les premiers concernés car ils se trouvent juste au niveau des pots d’échappement !

Il faut parcourir plus de 9 200 km par an pour rentabiliser un véhicule roulant au gazole.
L'entretien d’un diesel coûte cher car les pièces doivent être changées souvent. Même en entretenant soi-même sa voiture, un matériel spécifique reste indispensable pour régler les injecteurs.

Les filtres à particules (FAP), très écologiques, sont absents sur les citadines. Pour moins cher, on peut acquérir une petite cylindrée essence qui ne réclame pas de malus et qui sera peu gourmande.

... Ou de l'essence
Pour se servir en carburant, on peut choisir les réseaux des grands groupes pétroliers mais l'ajout d'additifs y fait augmenter le prix du carburant. Sur une année, ces additifs permettraient de rouler entre 600 et 900 km en plus. Ils constituent la seule différence qualitative avec le carburant vendu dans les supermarchés. Par ailleurs il est toujours possible de se procurer des additifs en magasin.

L'avenir, c'est l'électrique !
Les voitures électriques arrivent dans les prochains mois. Elles sont censées remplacer la seconde voiture des foyers. Les constructeurs français annoncent des petites citadines, un utilitaire et même une berline. Leur autonomie varie entre 160 et 250 km.
D’autres engins électriques à usage urbain, entre la voiture et la moto et se conduisant avec un permis classique, vont changer notre façon de nous déplacer.
Sur les sites des constructeurs, il est déjà possible de pré-réserver son véhicule électrique !

 

Sources :
La conduite économique et écologique
Stages de conduite sécurité
Ademe
Voiture électrique.net
Automobile Club
Permis à points

92 %

des émissions de gaz à effet de serre
du secteur des transports
sont générés par l’automobile


80 %

des déplacements de personne
se font en voiture
(10 % en train, 5,5 % en avion)


40 %

des déplacements en voiture
des français
font moins de 2 km




                

La revue de presse

390 plages et 102 ports de plaisance se retrouvent ainsi labellisés Pavillon Bleu en 2017....

Agriculture biologique, permaculture, agriculture durable, il existe plusieurs stratégies...

Le bois, ce serait la nature, ce serait renouvelable, beau et propre… Les pratiques de...

En tête du classement : Andorre, l’Islande et la Suisse. L'Australie décroche la...

Jusqu'à 21 % d'obèses en France en 2030 et 47 % aux États-Unis si rien n'est...

Le syndrome d'épuisement professionnel ou burn-out fait aujourd'hui l'objet d'une fiche-m...