S'éclairer en respectant la planète et notre porte-monnaie

Parmi les gestes simples qui permettent d'épargner la planète et le porte-monnaie, choisir les ampoules les plus performantes peut permettre des économies substantielles. Depuis début 2013, les lampes à incandescence ont disparu de la vente. Restent les halogènes, les fluocompactes et les LED…

Vie saine et zen, S'éclairer en respectant la planète

Si nous ne faisons rien, notre facture d'électricité va s'alourdir substantiellement dans les années qui viennent. Selon un rapport du Sénat datant de juillet 2012, elle augmenterait en moyenne de 50 % d'ici 2020* ! En cause : les investissements nécessaires au développement des énergies renouvelables et le coût croissant du nucléaire.
À nous donc d'être vigilant pour faire baisser notre consommation au maximum !

Publicité

En savoir plus

Précautions d'emploi

Fluocompactes
Éloigner au minimum de 30 cm de la tête de l'utilisateur. Attention notamment aux lampes de bureau ou aux lampes de chevet !

En cas de casse d'une ampoule :
- éviter de respirer la vapeur de mercure (bloquer sa respiration) ;
- aérer pendant 10 à 15 minutes et quitter la pièce ;
- ramasser les morceaux de verre avec des gants, du papier ménager puis un ruban adhésif, terminer avec un essuie-tout humide ;
- ne pas utiliser d'aspirateur ou de balai qui disperserait les particules de mercure dans l'atmosphère ;
- évacuer les débris dans des bacs de récupération de lampes fluocompactes.

LED
Choisir des ampoules sans LED apparentes car certaines produisent une lumière qui peut être dangereuse pour une rétine soumise à une exposition prolongée.

Lampes à incandescence : obsolètes
Leur principe : un filament de tungstène est chauffé à haute température.

Les ampoules classiques ont été retirées de la vente mais il se peut que nous en ayons encore en stock. Avant de les utiliser, il faut bien réfléchir : elles ont une durée de vie très limitée et elles chauffent plus qu'elles n'éclairent, seuls 5 % de l'énergie absorbée est restituée en lumière (rendement lumineux très faible). Écoulons nos stocks quand il fait froid !

On trouve toujours les halogènes dans le commerce. Elles ont un rendement lumineux légèrement supérieur à celui d'une ampoule classique (30 %) et leur durée de vie est deux fois plus grande. C'est insuffisant au vu des performances des ampoules de nouvelles générations.

Les avantages des ampoules fluocompactes
Leur principe est dérivé de celui des tubes au néon des années 50 : le filament est remplacé par une poudre de béryllium rendue fluorescente grâce à des rayonnements ultraviolets provoqué par l'ionisation de gaz d'argon et de vapeur de mercure.

Ces ampoules fluorescentes ou fluocompactes sont dites "basse consommation" car elles ont un rendement lumineux 5 fois plus important qu'une lampe à incandescence. Leur durée de vie est en moyenne 8 fois plus grande.

Par rapport à une ampoule classique, de jeunes ingénieurs ont fait le calcul sur leur site "Conseils thermiques". Ils estiment pour les fluocompactes :
- sur la durée de vie une économie de 46 € (pour une ampoule de 40 W) à 102 € (100 W) ;
- sur les émissions de CO2 une économie de 124 kgCO2 (pour une ampoule de 40 W) à 320 kgCO2 (100 W)**.

Des petits problèmes
Les ampoules fluocompactes mettent un certain temps à atteindre leur intensité maximale (surtout les anciens modèles) : elles doivent être réservées à des usages prolongés. Pas terrible pour les entrées et les couloirs…

Si elles cassent, il y a des risques d'intoxication au mercure. Par ailleurs elles produisent des ondes électromagnétiques et ne conviennent donc pas à un usage proche de l'utilisateur (voir encadré).

Elles ne doivent pas être jetées à la poubelle (le mercure et le beryllium sont tous deux toxiques), il faut les déposer dans un bac de retraitement de l'éco-organisme agréé, Recylum. http://www.recylum.com/

Les LED (ou DEL) : l'avenir
Les lampes à diode électroluminescentes (DEL en français, LED en anglais) servaient auparavant de témoins lumineux dans les appareils électriques. Leur principe : la lumière est émise lors du déplacement d'électrons entre deux semi-conducteurs.

Par rapport à une ampoule classique, le site "Conseils thermiques" estime pour les LED :
- sur la durée de vie une économie de 174 € (pour une ampoule de 40 W) à 396 € (100 W) ;
- sur les émissions de CO2 une économie de 480 kgCO2 (pour une ampoule de 40 W) à 1 275 kgCO2 (100 W)**.

Certes, les LED sont chères mais à l'arrivée les économies sont substantielles, avec un retour sur investissement au bout de 7 à 10 ans**. Et leur technologie ne cesse de s'améliorer. La nouvelle génération d'ampoules que proposent sur le marché Panasonic ou Lucibel allie les économies de consommation des LED avec les performances d'éclairage des anciennes ampoules à incandescence. Leur secret ? Le "dissipateur" qui évacue la chaleur de l'ampoule et préserve les composants électroniques de la LED est miniaturisé.

Pour les industriels la messe est dite, c'est le marché d'avenir. "Cette technologie représentera 75 % de nos ventes en 2020, contre un quart de nos 8 milliards d'euros de chiffre d'affaires aujourd'hui", déclarait Benjamin Azoulay, directeur général de Philips Lighting en France, le 29 janvier 2013 au journal Le Monde.

 

Sources :
*Le Monde : La facture d'électricité des Français augmenterait de 50 % d'ici à 2020
Le Monde : Le boom des LED vintage
**Conseils thermiques
Passeport Santé : Ampoules fluocompactes et mercure : que faire en cas de bris ?
Commission de la sécurité des consommateurs : Avis relatif aux risques liés à l'utilisation des lampes fluocompactes en milieu domestique
L'UsineNouvelle : Le marché des LED est bizarre

30 000 heures

la durée de vie
des lampes à LED


8 000 heures

la durée de vie
des lampes fluocompactes


2 000 heures

la durée de vie
des lampes halogènes




                

La revue de presse

390 plages et 102 ports de plaisance se retrouvent ainsi labellisés Pavillon Bleu en 2017....

Agriculture biologique, permaculture, agriculture durable, il existe plusieurs stratégies...

Le bois, ce serait la nature, ce serait renouvelable, beau et propre… Les pratiques de...

En tête du classement : Andorre, l’Islande et la Suisse. L'Australie décroche la...

Jusqu'à 21 % d'obèses en France en 2030 et 47 % aux États-Unis si rien n'est...

Le syndrome d'épuisement professionnel ou burn-out fait aujourd'hui l'objet d'une fiche-m...