Sage femme devant le Conseil de l'Ordre : Pourquoi l'accouchement à domicile est-il dans le viseur ?

Du fait du coût exorbitant des assurances (25 000 € par an contre 1 000 € en Belgique), seules une soixantaine de sages-femmes acceptent de pratiquer (sans assurance) des accouchements à domicile. En France, moins de 1 % des accouchements ont lieu hors maternité. Accoucher chez soi est légal mais, au moindre problème, c'est la radiation qui menace les professionnelles. Plusieurs ont été prononcées ces derniers mois par le Conseil de l'ordre des sages-femmes, dans un climat général très hostile à ce type d'accouchement. Hors, selon les féministes, l'accouchement à domicile est une manière pour les femmes de "se réapproprier leur corps en donnant la vie chez elles". Une manière de donner naissance à son enfant de manière "plus épanouie et sereine".

Source : 20 Minutes, par Anissa Boumediene
 

La revue de presse

Prime à la casse étendue, chèque énergie, crédit d’imp...

Les excès d'émissions d'oxyde d'azote (NOx) seraient responsables en Europe (Norv...

Céréales du petit déjeuner, lentilles, pois chiches… Parmi 30 produits...

Le cocktail de perturbateurs endocriniens serait explosif chez l'homme. C'est le verdict d'une...

Risque accru de sclérose en plaques associé aux faibles niveaux de vitamine D...

Une cure de 4 semaines suffirait pour améliorer de manière significative les troubles...