Sage femme devant le Conseil de l'Ordre : Pourquoi l'accouchement à domicile est-il dans le viseur ?

Du fait du coût exorbitant des assurances (25 000 € par an contre 1 000 € en Belgique), seules une soixantaine de sages-femmes acceptent de pratiquer (sans assurance) des accouchements à domicile. En France, moins de 1 % des accouchements ont lieu hors maternité. Accoucher chez soi est légal mais, au moindre problème, c'est la radiation qui menace les professionnelles. Plusieurs ont été prononcées ces derniers mois par le Conseil de l'ordre des sages-femmes, dans un climat général très hostile à ce type d'accouchement. Hors, selon les féministes, l'accouchement à domicile est une manière pour les femmes de "se réapproprier leur corps en donnant la vie chez elles". Une manière de donner naissance à son enfant de manière "plus épanouie et sereine".

Source : 20 Minutes, par Anissa Boumediene
 

La revue de presse

L'annonce d'étendre l'obligation de 3 à 11 vaccins en janvier 2018 est...

Trop de sel, pas assez de fibres, toujours plus de produits transformés et de complé...

Ils durent plusieurs heures souvent par grandes chaleurs... Voici cinq conseils pour optimiser les...

Sous forme de fleurs d'eau, d'écume ou de pellicule huileuse, les algues toxiques sont vert...

44 % des enseignes ne respectent pas l'interdiction de la vente en libre-service des pesticides,...

Les espèces de vertébrés reculent massivement, à la fois en nombre d'...