Santé cardiovasculaire : est-il toujours recommandé de consommer autant de poisson ?

Deux repas de poisson ou de crustacés non frits par semaine sont recommandés par la dernière publication de l'AHA (American Heart Association). Cela permettrait de prévenir "non seulement les maladies cardiaques, mais aussi les accidents vasculaires cérébraux (AVC), l'insuffisance cardiaque, la mort cardiaque subite et l'insuffisance cardiaque congestive". Les acides gras oméga-3 qu'ils contiennent seraient bénéfiques notamment parce qu'ils diminuent le taux de triglycérides et parce qu'ils ralentissent la croissance des dépôts gras obstruant les artères. Sont plutôt conseillés : saumon, maquereau, hareng, truite, sardine et thon. Certains poissons contiennent du mercure mais, selon les experts, sauf pour les jeunes enfants, les avantages de la consommation de poisson l'emportent de loin sur les risques du mercure pour la santé.

Source : Psychomédia
 

La revue de presse

Il y a plusieurs choses à faire pour éviter les inconvénients de la "cin...

Newfeel Walking 500 de Decathlon (15 €) sont les lunettes de soleil "haute protection...

Le déménagement est l'occasion de trier, jeter, donner, vendre et il existe aujourd'...

Pas d'anomalies dans la composition du nouveau Levothyrox, assure l'ANSM (Agence du mé...

Depuis le 2 juillet, les boutiques doivent éteindre panneaux publicitaires et é...

Les 33 recommandations du rapport de la commission d'enquête sur la sûreté et la...