Santé : et vous, votre exposome, il est comment ?

L'exposome vise à étudier les facteurs de risques non génétiques des maladies de civilisation. L'étude de l'ADN ne suffit pas à trouver les causes de pathologies comme le cancer, le diabète, les affections cardio-vasculaires, l'asthme... D'où l'idée d'explorer les effets de l'environnement sur la santé et les interactions entre l'exposome et le génome. La tache est vaste car il faut tenir compte non seulement des expositions chimiques (polluants, particules fines...) mais aussi de tout notre environnement physique, biologique et social ! L'objectif est d'établir une hiérarchie des dangers et de faire de la prévention personnalisée. L'installation de capteurs sur chaque personne est une solution testée actuellement en France sur une quarantaine de volontaires. Des chercheurs californiens testent un dispositif portatif plus sophistiqué, de la taille d'une boîte d'allumettes. L'analyse d'échantillons biologiques pourrait également permettre d'obtenir des résultats complémentaires.

Source : L'Express, par Stéphanie Benz
 

La revue de presse

C'est un des quatre grands thèmes retenus dans la lettre aux Français d'Emmanuel...

De multiples initiatives environnementales, bien souvent stoppées à mi-chemin...

Le gouvernement a refusé de signer l'arrêté ministériel de la loi vot...

49 % des médecins sont exposés au burn-out, un taux 2 à 3 fois plus é...

Ils n'ont pas fait la preuve de leur efficacité, selon l'institut Cochrane, une organisation...

Ils favorisent l'augmentation de la graisse viscérale qui accroit le risque de diabè...