Seniors, personnes handicapées... Quand le télétravail devient un facteur d'inclusion

Les transports représentent une contrainte rédhibitoire pour de nombreuses personnes : séniors, personnes handicapées à mobilité réduite, personnes souffrant de pathologies non visibles (allergies, asthme) ou de maladies chroniques… Exemple : chez Hewlett Packard, le télétravail a été institué depuis près de 20 ans avec priorité donnée aux personnes handicapées. Seule contrainte : présence une fois par semaine afin de conserver le lien au sein des équipes. 
Pour les quinquagénaires, le télétravail permet de gagner du temps et de l'énergie. C'est aussi à terme la possibilité d’effectuer une transition douce entre la vie active et la retraite.

Source : We Demain, par Jennifer Murzeau
 

La revue de presse

Les bars, cafés et restaurants des zones vertes sont enfin autorisés à rouvrir...

Plusieurs groupes se sont créés pour inventer le monde d'après la crise...

Le budget du plan vélo passera de 20 à 60 millions €, a annoncé la...

L'immunité induite lors d'un simple rhume pourrait avoir un effet protecteur contre le Covid...

Utilisée initialement dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, l'Anakinra a...

Un risque d'augmentation du nombre de suicides de 25 à 30 %, en moyenne, chez les jeunes d'...