SOS Herpès !

12 millions de gens seraient concernés en France par l'herpès. Il s'agit d'une maladie virale très contagieuse qui peut être prise en charge par un traitement de terrain associé à des soins locaux.

Viesaineetzen.com - SOS Herpès !

L'herpès se manifeste par des éruptions de vésicules brûlantes soit autour de la bouche (herpès buccal) soit autour des muqueuses génitales (herpès génital). Du reste le mot herpès vient du latin qui signifie "petite vésicule". Le bouton s'annonce à l'avance. Sa venue est précédée d'une gêne locale et d'une brûlure plus ou moins importante. Ensuite apparaissent les vésicules, éparpillées ou en bouquet, qui ont tendance à se percer et à se couvrir de croûte brûlante.

Publicité

En savoir plus

Les solutions de l'homéopathie

Elles sont d'autant plus efficaces que le terrain a été traité en amont.

L'herpès buccal indique un terrain qui peut être traité avec : Sulfur, Lycopodium ou Arsenicum album et, en cas d'exposition au soleil, Natrum Muriaticum.
Des médicaments symptomatiques peuvent prendre ensuite le relais si l'herpès se déclare.
Exemples :
- À la lèvre, bouton de fièvre : Cantharis 5CH.
- À la lèvre, en amas de petites vésicules : Rhus vernix 5 CH.

L'herpès génital indique un terrain qui peut être traité avec : Thuya, Medorrhinum ou Sepia et, en cas de stress, Staphysagria ou Ignatia.
Exemples de traitements symptomatiques :
- Chez la femme, en amas avec sensation de brûlure : Croton 5CH.
- Chez l'homme, comme des ulcérations brûlantes : Borax 5 CH.

(Source : Dictionnaire de l'homéopathie, Jacques Bourdet, éditions Privat)

Virus HSV
Le responsable est un virus (Herpes Simplex Virus : HSV) qui appartient à la même famille que celui de la varicelle ou du zona et qui se décline en deux souches distinctes : HSV1 et HSV2. Le HSV1 touche plutôt le visage et le HSV2 la région génitale. Ces virus se transmettent par le contact avec la peau ou les muqueuses. Ils contaminent un nerf jusqu'au ganglion nerveux et laissent leurs gênes dans le noyau cellulaire. Une fois installés, ils peuvent être dormants pendant des années ou être activés à la suite d'évènements bien repérables.

L'herpès buccal se manifeste à la suite d'une fièvre, du surmenage, du stress ou d'une exposition au soleil.
L'herpès génital se manifeste à chaque cycle, avant ou après les règles, ou encore lorsque la personne subit des émotions, des contrariétés. Il fait partie des maladies sexuellement transmissibles.

Apprendre à vivre avec
Dans les deux cas, il faut apprendre à vivre avec le virus car aucun traitement n'est aujourd'hui capable de l'éradiquer. Les boutons guérissent spontanément mais une prise en charge du terrain et des soins qui interviennent dès les premiers symptômes peuvent permettre d'éviter bien des désagréments.

Traiter naturellement
Les naturopathes conseillent de stimuler les défenses immunitaires avec la propolis et l'éleuthérocoque, une plante adaptogène. Certains nutriments peuvent également contribuer à renforcer l'immunité : allicine (ail), vitamine C, zinc, lysine (viandes, oeuf et légumineuses)*.

Gemmothérapie : en préventif
Les bourgeons des arbres peuvent aussi jouer un rôle. La gemmothérapie propose en cure préventive une association de macérats : orme champêtre et platane qui diminuent les poussées sur la durée, associés au cassis et à l'églantier qui ont une action sur l'immunité**.

Réagir dès les premiers signes
Dès les premiers signes des poussées de vésicules, il faut réagir et prendre les précautions qui s'imposent pour éviter toute contamination : éviter les contacts, ne pas toucher la zone atteinte, se laver les mains avant et après les soins et, en cas d'herpès génital, éviter les rapports sexuels.

Aromathérapie : pour stopper le bouton
On peut à ce stade stopper un bouton de fièvre avant qu'il n'apparaisse.
Il suffit d'appliquer localement 6 fois par jour pendant 2 jours une goutte d'une huile essentielle (HE) antivirale : soit menthe poivrée, soit niaouli, soit lavande aspic*. Ou en cocktail : 1 goutte d'HE de niaouli, lavande aspic et ravintsara***. L'HE de ravensare, différente de cette dernière, serait également un puissant antiviral anti-herpétique****.

Trucs et astuces pour soulager
Si les vésicules apparaissent, on peut hydrater localement avec du gel d'aloe vera ou de l'huile de millepertuis pour éviter la formation de croûte. Il faut éviter d'appliquer de l'alcool.

Sur un herpès buccal, on peut soulager en appliquant un glaçon pour diminuer les démangeaisons ou du miel pour accélérer la cicatrisation*.

Sur un herpès génital, on peut accélérer la guérison en tamponnant sur les lésions un coton ou une compresse imbibée de 3 à 6 gouttes d'HE de lavande vraie ou de teinture-mère de calendula*.

Abréger la durée et l'intensité des crises
Les traitements naturels ont pour objectif d'empêcher le virus de se multiplier, d'abréger la durée et l'intensité des crises.

Pendant la phase de cicatrisation, il faut prendre soin de ne pas arracher les croutes et continuer le traitement.

 

Sources :
*SOS peau au naturel, Julien Kaibeck, Annie Casamayou, éditions Quotidien Malin
**Gemmothérapie, Stéphane Boistard, éditions Terran
***Huiles essentielles chémotypées et leurs synergies, A. Zhiri & D.Baudoux, édition Inspir Development
****Soigner sa peau au naturel, Paul Dupont, éditions Eyrolles


                

La revue de presse

L'annonce d'étendre l'obligation de 3 à 11 vaccins en janvier 2018 est...

Trop de sel, pas assez de fibres, toujours plus de produits transformés et de complé...

Ils durent plusieurs heures souvent par grandes chaleurs... Voici cinq conseils pour optimiser les...

Sous forme de fleurs d'eau, d'écume ou de pellicule huileuse, les algues toxiques sont vert...

44 % des enseignes ne respectent pas l'interdiction de la vente en libre-service des pesticides,...

Les espèces de vertébrés reculent massivement, à la fois en nombre d'...