Sports d'hiver écolo

Si vous faites partie des 30 à 40 % de touristes qui feraient bien un truc pour la planète s’ils étaient mieux informés, je vais vous expliquer comment avoir l’écolo-attitude aux sports d’hiver. Et pour les autres, ça peut vous donner des idées ! Vous allez voir ce n’est pas très compliqué.

Vie saine et zen - Sports d'hiver écolo

Si vous aimez à ce point les sports d’hiver, je vous propose de contribuer à leur pérennité en modifiant quelque peu votre comportement. 

Publicité

Le transport
Les transports en commun émettent 10 fois moins de gaz à effet de serre qu’une voiture. C’est pourquoi cette année, vous partirez en train et profiterez du car local. La SNCF a mis en ligne un éco-comparateur qui vous permettra de comparer très concrètement les prix, le temps de voyage et les émissions de CO2 des différents mode de transports.

Si vous êtes totalement allergique à cette idée, pensez covoiturage, vous trouverez de très nombreux sites sur internet pour vous aider à trouver le compagnon de voyage idéal : CoVoiturage.com123envoiture.com, Ecotrajet.com

L’alimentation
Même attitude qu’à la maison. On privilégie les produits locaux et de saison car ils nécessitent peu de transport et participent au développement économique local.
Autre bonne initiative : celle des magasins Sherpa, le spécialiste de l’alimentation de montagne. Cette chaîne propose de vous reprendre en fin de séjour les produits (hors produits frais) que vous n’avez pas consommés contre présentation de votre ticket de caisse bien sûr.

L’énergie
Pour limiter votre consommation d’énergie, le premier conseil serait de vous rappeler que lorsque vous aérez les pièces de votre logement, il faut penser à couper le chauffage. Ça paraît bête, mais très peu de personnes y pense réellement.
Ne surchauffez pas votre logement. Lorsque vous êtes aux sports d’hiver 19° C le jour et 18° C la nuit suffisent amplement. 1° C de moins, c’est 7% d’économie sur la facture du propriétaire (au ski, je sais, c’est rarement vous !), et 7% d’émissions de CO2 en moins (ça c’est pour tout le monde !).

Le matériel, ça se loue…
Le premier réflexe devrait être le prêt ou la location. Chaque année, c’est 1500 tonnes de skis qui se retrouvent à la décharge. Ils sont très difficiles à recycler car il n’existe pas de filière spécifique pour cela et que l’emploi de colle et de vernis oblige à utiliser une grande quantité d’énergie pour séparer les différents matériaux.

Des initiatives positives, ça existe
- Recyclage 
Un programme pilote propose une réduction sur une paire de skis si vous ramenez une vieille paire. Celle-ci sera soit envoyée en Inde pour qu’elle ait une deuxième vie et soit recyclée dans la mesure du possible.
Initiatives chez : Faction skis.

- Matériaux naturels 
Utilisation de bambou dans le noyau des skis et des snowboards. Le bambou, léger et résistant, est un puits de carbone : il croît en moyenne jusqu’à un mètre par jour, de plus sa culture n’exige pas quantité d’engrais ou de pesticides chimiques et après la coupe il se régénère sans nécessiter de reboisement.

On préférera le bambou certifié FSC ou PEFC.
Initiatives chez : Salomon, Liberty skis, Kingswood skis

- Durabilité 
Existence d’un service de réparation hors Service Après Vente, ce qui permet de faire durer son matériel plus longtemps.
Initiatives chez : Virus skis et Phenix snowboards, existence d’une garantie longue Virus skis (2 ans), Liberty skis (3 ans).

- Energies renouvelables 
Certaines marques utilisent 100% d’énergie renouvelable dans leurs bureaux et dans leurs ateliers.
Initiatives chez : Grown skis, Liberty skis, Kingswood skis

- Un fart écologique
Pour l’entretien des skis, Magic Potion propose un fart écologique sans paraffine, ni fluor, ni alcool : fart 100 % biodégradable dans le sol.
Cette société reverse 1% de son chiffre d’affaires à des associations de défense de l’environnement.

Voilà ! Avec tous ces conseils, vous êtes fin prêts pour vos sports d’hiver. Surtout gardez la zen attitude, et à votre retour racontez-nous comment vous avez vécu cette expérience de "vie durable".
 


                

La revue de presse

Les fabricants tricherait sur les taux annoncés de goudrons, monoxyde de carbone et nicotine...

Une équipe française a mis au point un test permettant de mieux identifier les cas...

En France, seulement 20 % des enfants autistes suivraient une scolarité normale contre 70 %...

En période de froid humide, par des températures au-dessous de 0°C, les engelures...

Courir en ramassant des déchets : c'est le plogging, le nouveau sport à la mode en Su...

Le "MOOC BIO" démarre pour 8 semaines à partir du 16 avril prochain sur la...