Tatouages: pourquoi ils peuvent être dangereux

15 % des Français sont tatoués (25 % chez les moins de 30 ans) mais, du fait des effets secondaires, les médecins sont de plus en plus sollicités pour des traitements au laser de dé-tatouage longs, douloureux, coûteux et parfois inefficaces. Le problème vient des pigments chimiques qui ont remplacé au fil du temps les pigments naturels qui vieillissaient mal. On y trouve une centaine de colorants qui n'ont jamais été conçus pour l'usage humain : hydrocarbures aromatiques polycycliques (résidus de charbon, pétrole et autres carburants), pigments azoïques (colorants de synthèse utilisés en peinture industrielle), métaux lourds (chrome, nickel, cuivre, cobalt, titane et fer)… La paraphénylènediamine est un additif du henné noir très allergisant et interdit en France. Ces produits toxiques sont susceptibles de pénétrer dans le sang à travers la peau et de provoquer des réactions cutanées : allergies, inflammations chroniques, photosensibilité… Le dioxyde de titane, qui sert de base à certaines couleurs, pourrait s’avérer cancérigène. Les additifs sont également au cause : benzoisothiazolinone (antiseptique pouvant provoquer des allergies cutanées) et formaldéhyde (cancérigène).

Source : Le Figaro, par Claude Monneret
 

La revue de presse

C'est un des quatre grands thèmes retenus dans la lettre aux Français d'Emmanuel...

De multiples initiatives environnementales, bien souvent stoppées à mi-chemin...

Le gouvernement a refusé de signer l'arrêté ministériel de la loi vot...

49 % des médecins sont exposés au burn-out, un taux 2 à 3 fois plus é...

Ils n'ont pas fait la preuve de leur efficacité, selon l'institut Cochrane, une organisation...

Ils favorisent l'augmentation de la graisse viscérale qui accroit le risque de diabè...