Trop d’additifs et pas assez de poisson dans les poissons panés, dénonce la CLCV

Deux tiers des produits ne mentionnent pas l’origine géographique du poisson et près de 90 % n’indiquent pas la méthode de pêche… C'est le constat que fait l'association de consommateurs CLCV dans une étude publiée jeudi dernier. 42 produits panés à base de poisson ont été testés (panés classiques, panés façon meunière, croquettes, nuggets, fish and chips) de marques de distributeurs comme de marques nationales, en rayon frais comme en surgelé. Conclusion : un pourcentage de poisson très variable entre les produits (de 35 % à 80 %), une qualité nutritionnelle inégale et la présence de trop nombreux additifs et arômes (52 % des produits contiennent de l'amidon modifié, 38 % des sucres ajoutés et 21 % des arômes).

Source : 20 Minutes
 

La revue de presse

Le fichage par Monsanto de centaines de personnalités, classées en fonction de leurs...

Des blessures graves pour environ la moitié des blessés : blessures osseuses,...

90 % plus de risques de développer un cancer de l'œsophage, si l'on boit son th...

20 % des plus de 60 ans ont un faible taux de vitamine B12 aux États-Unis, selon l'...

L’avocat a un pouvoir rassasiant plus élevé et il est plus satisfaisant...

Quelques idées pour valoriser bien-être, autonomie et intelligence collective au...