Trop de viande dans l’assiette des écoliers

Deux fois trop de viande et de produits laitiers servis aux élèves, selon l'ONG Greenpeace qui se réfère aux recommandations nutritionnelles de l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire des aliments). Les menus des cantines sont élaborés en France par le GEM-RCN (Groupe d'études des marchés de restauration collective et nutrition), composé à 30 % de professionnels de la restauration collective et de représentants de filières animales. Or les recommandations du GEM-RCN en matière d'apport protéique sont de deux à quatre fois plus élevées que les quantités préconisées par l'Anses. La consommation individuelle de viande devrait être limitée à 500 g par semaine, celle de légumineuses associées à des céréales complètes devrait être développée. Greenpeace préconise d'interdire les interventions de lobbies à l'école et d'introduire deux repas végétariens par semaine dans les cantines scolaires d'ici à 2020.

Source : Le Figaro, par Cécile Thibert
 

La revue de presse

Le nouveau Levothyrox ne comprend pas seulement du mannitol et de l'acide citrique, censés...

Est-elle si contagieuse, le vaccin est-il efficace, faut-il la traiter avec des antibiotiques ? Le...

Bouffées de chaleur, problèmes d'humeur ou d'insomnie… Les symptômes qui...

Comment laver les fruits et légumes pour les débarrasser des résidus de...

Comment trouver le financement des 100 milliards $ par an promis à partir de 2020 aux pays...

Les cadeaux de Noël faits maison ont l'intérêt d'être originaux, é...