Trop de viande dans l’assiette des écoliers

Deux fois trop de viande et de produits laitiers servis aux élèves, selon l'ONG Greenpeace qui se réfère aux recommandations nutritionnelles de l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire des aliments). Les menus des cantines sont élaborés en France par le GEM-RCN (Groupe d'études des marchés de restauration collective et nutrition), composé à 30 % de professionnels de la restauration collective et de représentants de filières animales. Or les recommandations du GEM-RCN en matière d'apport protéique sont de deux à quatre fois plus élevées que les quantités préconisées par l'Anses. La consommation individuelle de viande devrait être limitée à 500 g par semaine, celle de légumineuses associées à des céréales complètes devrait être développée. Greenpeace préconise d'interdire les interventions de lobbies à l'école et d'introduire deux repas végétariens par semaine dans les cantines scolaires d'ici à 2020.

Source : Le Figaro, par Cécile Thibert
 

La revue de presse

Les véhicules électriques et hybrides sont plus économiques à l'usage...

Réduire de 90 % la consommation de viande d'ici 2050, c'est ce que devront faire les pays d...

44 nouvelles plaintes nominatives pour "mise en danger de la vie d’autrui", "...

Ils absorbent 3 à 9 fois leur poids en pétrole ! Transformés en boudins ou en...

9,8 % des Français sont passées par un épisode dépressif en 2017, selon...

Elle ralentirait notre vieillissement cérébral en luttant contre le stress et l...