Trop travailler fait vieillir plus vite

L'ADN vieillit six fois plus vite que la normale pendant une année de travail intensif… C'est le constat qu'on fait des chercheurs états-uniens en mesurant les télomères de 250 étudiants en médecine dans le cadre de leur première année d'internat. Les télomères, ces extrémités des chromosomes, sont reconnus comme des marqueurs du vieillissement cellulaire. En moyenne, les internes participant à cette étude ont travaillé 64,5 heures par semaine. Le raccourcissement des télomères était proportionnel au nombre d'heures travaillées, l’érosion la plus marquée concernant ceux qui atteignaient régulièrement 80 heures hebdomadaires, la plus faible pour ceux qui s’étaient le mieux "économisés".

Source : Alternative Santé, par Jean-Pierre Giess
 

La revue de presse

Pour 60 % des consommateurs, une marque qui a du sens est d'abord utile à l'économie...

Il dénonce depuis plus de vingt ans la nocivité des coupe-faim à base d'amph...

Dix conseils pratiques d'un médecin du sport afin de rester en forme grâce au...

Dans les hôpitaux, les EHPAD et les maisons de retraite, les bienfaits de la musique sont de...

La phazolicine est un antibiotique émis par une bactérie qui vient d'être d...

Un risque accru de fausse couche au premier trimestre de la grossesse en cas d'exposition à...