Trouver sa place

Mieux se connaître, mieux communiquer avec les autres, être positif, identifier les différents types de personnalités qui composent une bonne équipe… Tout cela peut nous aider à trouver notre place au travail et d'une manière générale dans la société.

Viesaineetzen.com - Trouver sa place

Ce sentiment de ne pas être au bon endroit… Cette impression parfois d'avoir réussi un peu par hasard, de ne pas mériter son succès… Comment trouver sa place ? Barbara Mattison*, coach et psychanalyste, a exploré différentes solutions.

Publicité

En savoir plus

Des outils simples et efficaces

Le MBTI (Myers-Briggs Type Indicator)
C'est un indicateur de personnalité "assez facile d'accès" qui prend en compte quatre dimensions de la personnalité :
- d'où l'on tire son énergie : introverti ou extraverti,
- comment l'on recueille l'information : perception par les cinq sens, par l'intuition ou par une vision globale,
- comment l'on prend une décision : analyse rigoureuse et structurée ou feeling,
- comment l'on aborde le monde extérieur : planification séquentielle, par étapes ou improvisation.

Le DIE (description, interprétation, évaluation)
Il s'agit d'un exercice efficace pour structurer sa manière de communiquer avec les autres : être attentif à la différence entre ce qui est descriptif et ce qui est de l'ordre de l'interprétation ou de l'évaluation.

Le DESC (description, expression, solution, conséquence)
C'est une manière de savoir dire les choses sans être blessant ; il s'agit, selon Barbara Mattison, d'une version simple et légère de la communication non violente (CNV).

S'émanciper de l'histoire familiale
Tout commence bien sûr dans la famille, avec l'importance que les parents donnent aux enfants : strapontin accessoire ou trône central, les deux posent problème.
L'ordre d'arrivée dans la fratrie joue également un rôle essentiel : ce n'est pas pareil d'être l'enfant unique, seul objet de l'attention des adultes, le petit dernier à qui on passe tout, l'aîné qui porte la responsabilité de la famille ou celui du milieu qui flotte entre deux eaux…

"Mais beaucoup de choses se jouent aussi dans la lignée familiale", affirme Barbara Mattison. Le fait d'appartenir à une famille de médecin, d'ingénieur ou d'avocat peut être déterminant.
D'où l'importance de prendre conscience de ses conditionnements pour tenter de s'émanciper de l'histoire familiale.

"Connais-toi toi-même"
Le précepte "connais-toi toi-même" était le mot clé de l'humanisme de Socrate.
"Il y a beaucoup d'outils pour apprendre à se connaître", explique Barbara Mattison. "À titre personnel je trouve que la psychanalyse est intéressante. Il y a également les psychothérapies comportementales, plus limitées dans le temps. Et encore plus faciles d'accès, il existe de nombreux tests dont certains ont été validés. Chacun doit trouver son style. Mais dans tous les cas, l'important est d'être accompagné par quelqu'un de sérieux." (Voir encadré.)

Être en phase avec ses valeurs
La connaissance de soi permet aussi de se mettre au clair avec ses aspirations profondes. "Il s'agit d'une réflexion intime sur ce qui est important pour soi. Est-ce que je suis en phase avec mes valeurs ou est-ce que je subis des choix imposés par les parents, par la société, par les médias… ? Beaucoup de gens ne se sentent pas à leur place parce qu'il existe un écart entre ce qu'ils font de leur vie et leurs valeurs profondes. Des valeurs qui peuvent du reste évoluer selon les périodes de la vie. Il y a des moments où le costume est trop petit ou trop grand et c'est à ce moment-là qu'on ne se sent pas à sa place."

Mieux communiquer
Nous sommes avant tout des êtres sociaux, la relation avec les autres est fondamentale. Le fait de mieux communiquer facilite cette relation et permet de mieux trouver sa place. Mais l'inverse est vrai aussi. "Souvent on communique mieux une fois qu'on a trouvé sa place, il y a une espèce d'aller et retour."

La première chose à faire, selon Barbara Mattison, est de travailler sur les malentendus. "Les mots ne sont que des étiquettes, souvent à l'origine de conflits. Être plus précis dans ses choix de mots favorise l'harmonie dans la famille ou au bureau. La PNL est une méthode assez simple qui permet de traquer les mots qui tuent, les généralisations du genre "tu fais toujours comme ci ou comme ça", "tu n'es jamais à l'heure"… Ces mots sont tellement imprécis qu'ils n'aident pas les gens à se comprendre."

Apprendre l'optimisme et l'altruisme
Il va de soi qu'une attitude positive peut influencer favorablement le jugement des autres. "On est dans le monde de l'image et il y a beaucoup de gens qui font semblant d'être optimistes. Mais faire semblant, c'est déjà un premier pas. On peut essayer par exemple de sourire plus souvent. Voir le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide peut permettre d'engager un cercle vertueux."

De la même façon, le fait de se tourner vers les autres de manière généreuse, sans attendre un retour, "permet de créer des réseaux positifs autour de soi et contribue à la réussite".
Barbara Mattison rejoint sur ce point le Plaidoyer pour l'altruisme** de Matthieu Ricard ou l'altruisme rationnel évoqué par Jacques Attali.

Trouver sa place dans une équipe
"On voit qu'il y a des équipes qui fonctionnent parfaitement et d'autres où il y a de beaux CV, de belles compétences mais la magie n'est pas là." Une bonne équipe, comment ça marche ? "On arrive à identifier des traits de caractères, indépendamment des responsabilités définies par l'organisation, qui vont parfaitement fonctionner en combinaison les unes avec les autres." Le concepteur, l'expert, l'organisateur, le perfectionniste, le coordinateur, le promoteur, le soutien… Une aide précieuse pour composer une équipe harmonieuse et efficace.

Nous pouvons donc changer, changer le regard des autres sur nous et trouver tranquillement notre place sans menacer celle des autres. Il suffit d'utiliser les bons outils et ne pas hésiter à se faire accompagner.

 

*Et si je trouvais enfin ma place, Barbara Mattison, éditions Eyrolles
**Plaidoyer pour l'altruisme, Matthieu Ricard, éditions du Nil


                

La revue de presse

Prime à la casse étendue, chèque énergie, crédit d’imp...

Les excès d'émissions d'oxyde d'azote (NOx) seraient responsables en Europe (Norv...

Céréales du petit déjeuner, lentilles, pois chiches… Parmi 30 produits...

Le cocktail de perturbateurs endocriniens serait explosif chez l'homme. C'est le verdict d'une...

Risque accru de sclérose en plaques associé aux faibles niveaux de vitamine D...

Une cure de 4 semaines suffirait pour améliorer de manière significative les troubles...