Une bonne santé dès le début de la grossesse

Ça y est, le test de grossesse annonce enfin un résultat positif ! Ce moment si longtemps espéré est enfin arrivé, vous êtes enceinte. Voici des petits trucs "nature" pour soulager les maux des premiers mois, et quelques conseils à suivre au quotidien pour bien démarrer votre grossesse.

Vie saine et zen - Une bonne santé dès le début de la grossesse

Toutes les futures mamans vivent de grands bouleversements. Nous n'aborderons ici que l'aspect physique de ces changements. Car pour avoir un enfant en bonne santé, il faut une maman en bonne santé.

En savoir plus

Protégez-vous des polluants ménagers

Le premier réflexe devrait être d'ouvrir les fenêtres. En aérant matin et soir votre logement vous rendrez moins toxique l'air que vous respirez.
À l'intérieur d'une maison les sources de pollution sont très nombreuses : la literie, les peintures, les moquettes, les meubles, les produits ménagers…
Pensez alors à vous tourner vers des produits écologiques ou, s'il vous reste du temps et de l'énergie, à fabriquer vous-mêmes certains de vos produits.
Les plantes dépolluantes peuvent être une solution décorative et efficace pour lutter contre les formaldéhydes et autres polluants en tout genre.

Le début de grossesse est très important
Pendant les 3 premiers mois, votre bébé, qui est pour le moment un embryon, développe son cœur, sa moelle épinière, son cerveau, puis ses membres et enfin ses organes sexuels.
Ce petit morceau de vie en développement a donc grand besoin d'une maman qui prend soin de sa santé pour bien grandir.

Alcool, tabac et drogues sont à bannir
Même si pour de nombreuses femmes, cette restriction n'est plus à prouver, il en reste encore quelques-unes à convaincre ou informer. La consommation d'alcool peut entrainer un risque de malformation pour le futur bébé, et un risque accru de développer une leucémie myéloïde aigüe (un cancer rare qui affecte la production de globules blancs dans la moelle osseuse), comme le montre une étude menée par l'INRA et le réseau NACRE (Réseau Alimentation Cancer Recherche) auprès de 21 mamans.

Aucune contre indication aux rapports sexuels
Les rapports sexuels ne risquent pas de blesser l'embryon, et l'orgasme féminin, même s'il est vrai qu'il provoque des contractions utérines pendant parfois une demi-heure, n'entraîne pas de fausse couche.

Toutefois, l'homme et la femme peuvent être un peu désorientés face à tous ces changements, il faut alors prendre son temps et ne pas brusquer son ou sa partenaire. De plus, les nausées et la fatigue peuvent rendre le désir un peu plus capricieux.

Certaines pratiques sportives sont à proscrire
Plongée sous-marine, sport de combat, trapèze volant, athlétisme, ski, moto, équitation, tennis, basket, volley, etc. sont autant de sport à arrêter sur le champ. Le risque de chute et de manque d'oxygène sont dangereux pour votre embryon qui est en pleine croissance.
Pendant la grossesse vos os sont fragilisés car une grosse quantité de votre calcium sert à votre bébé, votre risque de fracture est donc bien plus élevé qu'en temps normal.

La marche, la natation, la gymnastique prénatale ou encore des séances de yoga adaptées sont une bonne alternative si vous êtes une sportive incapable de vous arrêter.

Vaccins et radiographies
La première règle, surtout au cours du premier trimestre de la grossesse, est d'informer le personnel médical de votre état car ça ne se voit pas forcément pour le moment.
Les vaccins interdits pour la femme enceinte sont les suivants : polio par voie orale, rubéole, typhoïde, varicelle.
En ce qui concerne les radiographies, seules les radiations ionisantes sont réellement dangereuses. Par mesure de précaution, il est toutefois fortement déconseillé de faire des examens radiographiques pendant le premier trimestre de la grossesse.

Les malaises et la fatigue
Le cœur de la femme enceinte doit pulser 4,5 litres par minute au lieu de 3. C'est donc normal de se sentir essoufflée au moindre effort, d'avoir la tête qui tourne, et de faire de petites chutes de tension. Seuls remèdes efficaces : une bonne alimentation et ne pas se prendre pour "wonderwoman". Reposez-vous ! Toutefois, il reste essentiel d'avertir votre médecin.

Les nausées
Elles s'arrêtent la plupart du temps dès le début du 4ème mois. En attendant, pour vous aider vous pouvez essayer les bracelets vendus dans le commerce contre le mal des transports, ou encore les tisanes de cannelle, fenouil, camomille et/ou verveine.
Vous pouvez aussi essayer de ne consommer que le plat principal à l'heure du repas, et garder le dessert pour le milieu de la journée.

Les brûlures d'estomac
Elles sont assez rares en début de grossesse, mais peuvent devenir très handicapantes. Pour diminuer ces désagréments, limitez la caféine, la théine, le chocolat, et les aliments qui fermentent comme le pain.

"La tisane de menthe, le fenouil, le cumin, une poignée d'amandes ou de la papaye séchée après les repas, aident à neutraliser les acides gastriques", explique Marie Touffet, sage-femme.

Être enceinte est un processus physiologique normal. Certes, beaucoup de choses vont changer, vous allez devoir vous adapter, mais c'est en couple, voire en famille si vous avez déjà d'autres enfants que vous allez créer un nouvel équilibre, le vôtre !
Les médecines alternatives et complémentaires peuvent être un bon complément. Votre gynécologue surveillera votre santé, celle de votre bébé, et l'acupuncture, l'homéopathie, etc. vous proposeront des petits remèdes au quotidien et une autre façon d'aborder les choses.

 

Sources :
Attendre mon enfant aujourd'hui, Dr Edwige Antier, Robert Laffont
Ma grossesse bio et naturelle, Marie Touffet, Eyrolles
Ma grossesse au naturel, Susannah Marriott, Vigot
Magicmaman.com


                

La revue de presse

232 substances actives de pesticides ou de métabolites perturbateurs endocriniens suspect...

13 % des cas d'asthme infantile diagnostiqués dans le monde seraient dûs à la...

250 000 morts supplémentaires chaque année entre 2030 et 2050, seraient dus au r...

"Le plastique est une crise sanitaire globale ignorée bien que sous nos yeux". C'...

Des allergènes en pagaille, des molécules irritantes, des désinfectants...

Le liquide céphalo-rachidien joue un rôle de nettoyeur du cerveau. C'est la dé...