Une maison écolo, sans surcoût ?

Aujourd’hui, lorsque nous pensons à l’habitation de nos rêves, que ce soit une maison ou un appartement, deux choses nous semblent essentielles : aspirer à un maximum de confort et de sécurité, et maîtriser nos prélèvements de ressources naturelles et d’énergies. Vouloir une habitation qui offre une meilleure qualité de vie et de préservation de la planète, c’est vouloir un logement qui répond à la démarche HQE.

Vie saine et zen - Une maison écolo, sans surcoût ?

HQE, ça veut dire quoi ?
H comme Haute, Q comme Qualité et E comme Environnementale, la démarche Haute Qualité Environnementale permet de réaliser des logements sains, et confortables dont les impacts sur l’environnement sont limités. Cette démarche correspond à 14 cibles, notons toutefois qu’il est nécessaire de répondre seulement à 7 cibles pour pouvoir dire d’un bâti qu’il est HQE.

Publicité

En savoir plus

Les 14 cibles de la démarche HQE

1) Relation harmonieuse des bâtiments avec leur environnement immédiat
2) Choix des produits (produits durables, et recyclables) et procédés de construction (projet évolutif)
3) Chantier à faible impact environnemental (tri des déchets, produits locaux, etc…)
4) Gestion de l’énergie
5) Gestion de l’eau
6) Gestion des déchets d’activité
7) Gestion de l’entretien et de la maintenance
8) Confort hygrométrique
9) Confort acoustique
10) Confort visuel
11) Confort olfactif
12) Qualité sanitaire des espaces
13) Qualité sanitaire de l’air
14) Qualité sanitaire de l’eau 

La démarche HQE n’implique pas l’obligation d’une certification. Toutefois, dans le cas de la maison individuelle, un certificat "démarche HQE" pour l’habitat individuel (NF Maison Individuelle Démarche HQE), peut être fourni par l’organisme mandaté CEQUAMI.

Exemple de démarche HQE sur un lotissement de maisons individuelles en Bretagne
Le groupe Trécobat, constructeur breton, est connu et reconnu pour ses constructions économes en énergie. Il a notamment reçu en 2005, 2006 et 2007 des Médailles d’Or du Prix Vivrelec (EDF) pour ses économies d’énergie les plus innovantes.

Ce groupe a choisi 7 cibles pour maîtriser l’impact de la construction de ce lotissement sur l’environnement.

Cible 1, un bâti en harmonie avec l’environnement
Toutes les maisons conservent le style breton, les jardins sont optimisés (environ 500 m2)

Cible 2, choix des produits et procédés de construction
Red CedarLes produits utilisés sont les plus durables possibles ; pour le bardage en bois des maisons, le Red Cedar a été choisi car il a la particularité d’être imputrescible et sans traitement. Pour que le projet soit évolutif, le toit du garage est plat. En cas d’agrandissement, l’architecture des maisons du lotissement serait respectée.

Cible 3, un chantier à faible impact environnemental
Les déchets sont triés sur le chantier, les produits et la main d’œuvre sont du coin, ce qui évite l’acheminement des produits et des personnes et donc diminue les rejets de CO2.

Cible 4, gestion de l’énergie
Le constructeur a choisi de rendre la maison moins gourmande en énergie grâce à une très bonne isolation des murs et du sol, et une bonne exposition. Les équipements installés sont très peu consommateurs d’énergie ; une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) hygroréglable qui ne s’actionne que si la maison est occupée, et un chauffage au sol par pompe à chaleur aérothermique qui restitue 3 fois plus d’énergie qu’il n'en consomme.

Cible 5, gestion de l’eau
Pour maîtriser la consommation d’eau d’une maison, le constructeur a opté pour un limiteur de pression dès l’arrivée d’eau dans la maison, des robinets à limiteur de débit, des chasses d’eau à double débit, et un récupération des eaux de pluie pour le jardin et les WC.

Cible 6, gestion des déchets d’activité
Trois poubelles sont installées dans les garages pour le tri des déchets familiaux (verre, plastique et déchets ménagers) et un composteur individuel de déchets est mis en service dans les jardins

Cible 7, gestion de l’entretien et de la maintenance
Les maisons sont recouvertes d’un enduit gratté composé d’un produit anti-verdissement qui ne nécessite pas d’être peint, et de Red Cedar. Chaque année, la pompe à chaleur est vérifiée

Le bien-être et le respect de l'environnement sans surcoût
En détaillant ces sept cibles, nous constatons avec bonheur que tout ce que nous venons de voir fait du bien à la planète, mais a aussi un effet immédiat sur notre confort de vie. Un air plus sain du point de vue de l’humidité, des odeurs, de la température, une luminosité bien pensée, et un confort acoustique.

Côté prix, ces maisons dont la surface habitable est comprise entre 94 et 110 m2 sont mises en vente à un prix sensiblement égal à celui d’une construction standard dans la région, entre 235 000 et 265 000 euros. Dans ce prix le constructeur intègre les équipements qui répondent à la démarche HQE.

 

1980

première maison écologique en Suède

 


8000

le nombre de maisons écologiques
construites en France par an en moyenne


+ 7 à 17%

le surcoût d’une maison passive
par rapport à une maison traditionnelle




                

La revue de presse

Rhume, toux, mal de gorge, grippe et troubles intestinaux : un médicament sur deux dé...

Les méthodes les plus efficaces pour mettre toutes les chances de son côté...

Mimer la nature et respecter le bien-être animal… C'est le défi que relè...

Avec +3,5 % en 2017, la croissance des émissions de gaz à effet de serre chinoises...

Depuis 1989, déclin de 76 % (82 % en été) de la masse d'insectes volants en...

Il aurait eu lieu fin septembre, selon l'IRSN (Institut de radioprotection et de sûret...