Une production d’énergies fossiles incompatible avec les objectifs climatiques

150 % de charbon en trop en 2030, 43 % de pétrole et 47 % de gaz en trop en 2040, par rapport au niveau compatible avec l’objectif de contenir le réchauffement à 2°C. C'est le verdict du rapport publié avec le soutien du PNUE (Programme des Nations unies pour l’environnement), visant à estimer l’écart entre la production d’énergies fossiles anticipées par les États et les niveaux nécessaires pour limiter le réchauffement.
Malgré la progression des renouvelables, les énergies fossiles représentent toujours aujourd'hui 80 % de l’énergie primaire mondiale. Elles sont responsables de 75 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre et de 90 % des seuls rejets de CO2.
Certains États cherchent à réguler la production de pétrole ou de gaz (France, Danemark, Nouvelle-Zélande ou Costa Rica) ou prévoient un plan de sortie du charbon (Allemagne, Espagne). En 2019, l’électricité générée à partir du charbon connaîtra une baisse d'environ 3 %, la plus forte de l’histoire (source : Carbon Brief) mais la Chine multiplie les projets de construction de nouvelles centrales.

Source : Le Monde, par Audrey Garric
 

La revue de presse

Une sélection de formations, MOOC ou vidéos en ligne, pour tous les âges et...

Quand on passe ses journées à l’intérieur, il vaut mieux s’assurer...

La sécurité de nos approvisionnements alimentaires est en question à travers...

Ce sont "des autoroutes pour les contagions". Les poussières agissent comme...

Les pressions humaines sur la biodiversité favorisent l'émergence de zoonoses (...

Hydroxychloroquine, remdesivir, lopinavir + ritonavir, lopinavir + ritonavir + interferon bê...