Vaccin contre la grippe : une mutation a réduit son efficacité en 2016

Seulement 20 % à 30 % des personnes vaccinées en 2016 ont été protégées de la grippe H3N2 à cause d'une mutation de cette souche. Or le vaccin pour la saison qui s'annonce est le même que l'an dernier, ce qui laisse augurer un taux d'efficacité très faible. Une équipe de chercheurs américains a montré que les souches H3N2 mutantes cultivées jusqu'à présent dans les œufs de poules pour la production du vaccin, se développaient mal dans cet environnement. Les virologues recommandent de se tourner vers d'autres modes de culture cellulaire des souches vaccinales, plus rapides, plus souples et susceptibles d'améliorer la réponse immunitaire.

Source : Futura-Sciences
 

La revue de presse

Près de 90 % des personnes interrogées pensent que l’activité humaine...

La France pourrait quasiment sortir du nucléaire en 2060, selon la dernière é...

Des tracés différents dans le cerveau d'enfants utilisant smartphones, tablettes et...

Il suffit de mélanger du sang à un liquide rose. Si celui-ci vire au bleu dans les...

L'inhalation humide de certaines huiles essentielles décongestionne, dégage et soigne...

Source de maladies cardiovasculaires et d'obésité, le sucre est actuellement en ligne...