Vague verte au Parlement européen

Écologistes et régionalistes passent de 52 à 77 sièges au Parlement européen, à l'issu du scrutin du 26 mai dernier. C'est un record historique, qui leur permettra de jouer un rôle pivot dans le nouveau paysage politique de l'Union Européenne. Les conservateurs restent le premier groupe avec 177 sièges devant les droites nationaliste et extrême qui cumulent 173 sièges, les sociaux-démocrates 150 sièges, l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ALDE) 108 sièges. Les deux grands partis (conservateurs et sociaux-démocrates) ne détiennent plus de majorité absolue à l'assemblée de Strasbourg. Toute coalition sera obligée de passer des alliances et de s'appuyer sur le vote Vert pour faire échec à l'extrême droite.

Source : Actu-Environnement, par Agnès Sinaï
 

La revue de presse

Pour 60 % des consommateurs, une marque qui a du sens est d'abord utile à l'économie...

Il dénonce depuis plus de vingt ans la nocivité des coupe-faim à base d'amph...

Dix conseils pratiques d'un médecin du sport afin de rester en forme grâce au...

Dans les hôpitaux, les EHPAD et les maisons de retraite, les bienfaits de la musique sont de...

La phazolicine est un antibiotique émis par une bactérie qui vient d'être d...

Un risque accru de fausse couche au premier trimestre de la grossesse en cas d'exposition à...