Vague verte au Parlement européen

Écologistes et régionalistes passent de 52 à 77 sièges au Parlement européen, à l'issu du scrutin du 26 mai dernier. C'est un record historique, qui leur permettra de jouer un rôle pivot dans le nouveau paysage politique de l'Union Européenne. Les conservateurs restent le premier groupe avec 177 sièges devant les droites nationaliste et extrême qui cumulent 173 sièges, les sociaux-démocrates 150 sièges, l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ALDE) 108 sièges. Les deux grands partis (conservateurs et sociaux-démocrates) ne détiennent plus de majorité absolue à l'assemblée de Strasbourg. Toute coalition sera obligée de passer des alliances et de s'appuyer sur le vote Vert pour faire échec à l'extrême droite.

Source : Actu-Environnement, par Agnès Sinaï
 

La revue de presse

Plusieurs centaines de malades, des médecins, plus de 35 sénateurs et déput...

Un accroissement de 1,1 % chez les femmes, 0,1 % chez les hommes… Ce sont les chiffres...

Moins de trois évacuations par semaine, c'est la définition de la constipation pour...

Il va falloir s’adapter intelligemment aux nouveaux épisodes caniculaires, "sans...

C'est un grand classique, la pollution serait toujours due… aux autres ! Quelques chiffres...

La responsabilité de l'État peut être engagée en raison de l'...