Virus du Nil occidental : une infection transmise par des moustiques en France

Elle passe souvent inaperçue, se manifeste comme une grippe estivale avec de la fatigue et de la fièvre mais peut dans de rares cas (1 %) provoquer une méningite ou une encéphalite. La fièvre du Nil Occidental est due à un virus qui se transmet par la piqûre d'un moustique commun en France, le Culex. Repérée dans nos régions dans les années 60, elle touche aussi les chevaux. Deux épisodes ont été signalés récemment en 2015 autour d'Arles et en 2017 près de Nice. À l'avenir, du fait de facteurs climatiques et environnementaux, avec notamment l'érosion de la biodiversité, "on peut s'attendre à une augmentation des cas de fièvre du Nil occidental en France, comme pour d'autres pathologies transmises par les moustiques, par exemple le Chikungunya, la dengue, Zika ou Usutu". Conseils : éliminer les eaux stagnantes près de chez soi (soucoupes de pots de fleurs, piscines à l'abandon...), privilégier les vêtements longs et couvrants.

Source : Futura Sciences, par Marie-Céline Ray
 

La revue de presse

Il y a plusieurs choses à faire pour éviter les inconvénients de la "cin...

Newfeel Walking 500 de Decathlon (15 €) sont les lunettes de soleil "haute protection...

Le déménagement est l'occasion de trier, jeter, donner, vendre et il existe aujourd'...

Pas d'anomalies dans la composition du nouveau Levothyrox, assure l'ANSM (Agence du mé...

Depuis le 2 juillet, les boutiques doivent éteindre panneaux publicitaires et é...

Les 33 recommandations du rapport de la commission d'enquête sur la sûreté et la...