Virus du Nil occidental : une infection transmise par des moustiques en France

Elle passe souvent inaperçue, se manifeste comme une grippe estivale avec de la fatigue et de la fièvre mais peut dans de rares cas (1 %) provoquer une méningite ou une encéphalite. La fièvre du Nil Occidental est due à un virus qui se transmet par la piqûre d'un moustique commun en France, le Culex. Repérée dans nos régions dans les années 60, elle touche aussi les chevaux. Deux épisodes ont été signalés récemment en 2015 autour d'Arles et en 2017 près de Nice. À l'avenir, du fait de facteurs climatiques et environnementaux, avec notamment l'érosion de la biodiversité, "on peut s'attendre à une augmentation des cas de fièvre du Nil occidental en France, comme pour d'autres pathologies transmises par les moustiques, par exemple le Chikungunya, la dengue, Zika ou Usutu". Conseils : éliminer les eaux stagnantes près de chez soi (soucoupes de pots de fleurs, piscines à l'abandon...), privilégier les vêtements longs et couvrants.

Source : Futura Sciences, par Marie-Céline Ray
 

La revue de presse

Déjà suspendus depuis quelques semaines, les voilà définitivement...

Au moins la moitié de la population de la planète présenterait des traces de...

Un risque de cancer réduit de 25 % pour les plus gros consommateurs d’alimentation...

Une moyenne de 1 094 animaux dont 4 bovins, 4 agneaux, 46 porcs et 945 poulets… C'est...

Six mesures pour éradiquer une infection de Candida albicans, cette levure normalement...

Ils peuvent réduire l'hypertension, le cholestérol et la glycémie, facteurs de...