Vitamine E (Tocophérol)

Qu'est-ce que c'est ?
Du latin "vita", vie, prolongé du suffixe "amine" qui est le nom d'un radical en chimie, une vitamine est une substance organique nécessaire à la réalisation de réactions chimiques indispensables au bon fonctionnement d'un organisme animal et donc humain.

La vitamine E est une vitamine liposoluble (soluble dans les graisses) appelée également "tocophérol", du grec "tokos", progéniture et "pherein", porter, car elle est indispensable au développement du fœtus.
Elle existe à l'état naturel sous huit formes : quatre tocophérols et quatre tocotriénols. Chaque forme est répertoriée au sein de chaque groupe sous la déclinaison alpha, bêta, gamma et delta. La plus importante est l'alpha-tocophérol.

Les tocophérols sont stockés dans de nombreux tissus de l’organisme mais principalement dans le foie et les tissus graisseux.

Quel rôle pour l'organisme ?
C'est un antioxydant puissant qui protège la membrane entourant les cellules du corps. Elle prévient ainsi notamment la destruction excessive des globules rouges, l’agrégation des plaquettes et retarde le vieillissement cellulaire.
Elle a des propriétés anti-inflammatoires et vasodilatatrices et contribue donc au bon fonctionnement du coeur.
Elle pourrait également améliorer la fertilité.

La carence en vitamine E entraîne des troubles neurologiques, des perturbations des graisses intestinales et une fatigabilité musculaire.
Elle n'existe pas chez l'homme de manière spontanée, mais peut être le résultat de certaines maladies (anomalies congénitales des voies biliaires, mucoviscidose, pancréatite chronique, problèmes d'absorption…) ou, chez le nouveau-né, d'une naissance prématurée (risque d’anémie par destruction des globules rouges).

Apports nutritionnels recommandés
en milligrammes par jour

- Nourrissons : 4 mg
- de 1 à 3 ans : 6 mg
- de 4 à 6 ans : 7,5 mp
- de 7 à 9 ans : 9 mg
- de 10 à 12 ans : 11 mg
- de 13 à 15 ans : 12 mg
- de 15 à 19 ans : 12 mg
- de 20 à 74 ans : 12 mg
- plus de 75 ans : 20-50 mg

Cas particuliers :
- Femme enceinte : 12 mg
- Femme allaitante : 12 mg

Où en trouver ?
Les meilleures sources de vitamine E se trouvent dans les huiles végétales (germe de blé, argan, tournesol, soja, arachide, olive…), les noix (noisette, amande, arachide…), les graines (de tournesol, de lin…)…

Les céréales de son, l'avocat, le beurre, le lait entier, le foie, les œufs, les poissons gras, l'asperge, les légumes verts (épinards, choux, salades...) en contiennent également. 

La revue de presse

Incertitudes et inquiétudes sanitaires, écologiques et sécuritaires…...

Le rayonnement des téléphones portables pourrait accentuer la diminution du nombre d'...

15 % des émissions de carbone cumulées entre 1990 et 2015 proviennent des 1 % les...

Un régime méditerranéen pauvre en glucides pourrait améliorer la...

Une moindre probabilité d'infection chez les porteurs de lunettes ou de visières...

Un protocole pour des essais cliniques de phase 3 de phytothérapie pour le Covid-19 vient d...