Voyez comment les gras saturés (beurre…) sont bel et bien nocifs et d'autres sont protecteurs

Des membranes cellulaires rigidifiées par les acides gras saturés (beurre, produits laitiers, gras animal), fluidifiées par les acides gras insaturés (huile de poisson, huile d'olive et autres huiles végétales)… C'est ce qu'ont observé des chercheurs états-uniens grâce à une nouvelle technique permettant de voir directement au microscope les acides gras après absorption dans les cellules vivantes. Les longues chaînes d'acides gras saturés rigidifient les molécules lipidiques qui s'accumulent ensuite en amas presque solides. Plus elles pénètrent dans la cellule, plus ces amas grossissent et affectent l'élasticité de la membrane cellulaire, ce qui endommage graduellement l'ensemble de la cellule et peut contribuer à terme à l'apparition de maladies graves. En revanche les acides gras insaturés sont capables de faire fondre ces amas moléculaires et jouent donc un rôle protecteur pour certains troubles lipidiques.

Source : Psychomédia
 

La revue de presse

Le nouveau Levothyrox ne comprend pas seulement du mannitol et de l'acide citrique, censés...

Est-elle si contagieuse, le vaccin est-il efficace, faut-il la traiter avec des antibiotiques ? Le...

Bouffées de chaleur, problèmes d'humeur ou d'insomnie… Les symptômes qui...

Comment laver les fruits et légumes pour les débarrasser des résidus de...

Comment trouver le financement des 100 milliards $ par an promis à partir de 2020 aux pays...

Les cadeaux de Noël faits maison ont l'intérêt d'être originaux, é...