Voyez comment les gras saturés (beurre…) sont bel et bien nocifs et d'autres sont protecteurs

Des membranes cellulaires rigidifiées par les acides gras saturés (beurre, produits laitiers, gras animal), fluidifiées par les acides gras insaturés (huile de poisson, huile d'olive et autres huiles végétales)… C'est ce qu'ont observé des chercheurs états-uniens grâce à une nouvelle technique permettant de voir directement au microscope les acides gras après absorption dans les cellules vivantes. Les longues chaînes d'acides gras saturés rigidifient les molécules lipidiques qui s'accumulent ensuite en amas presque solides. Plus elles pénètrent dans la cellule, plus ces amas grossissent et affectent l'élasticité de la membrane cellulaire, ce qui endommage graduellement l'ensemble de la cellule et peut contribuer à terme à l'apparition de maladies graves. En revanche les acides gras insaturés sont capables de faire fondre ces amas moléculaires et jouent donc un rôle protecteur pour certains troubles lipidiques.

Source : Psychomédia
 

La revue de presse

Les fabricants tricherait sur les taux annoncés de goudrons, monoxyde de carbone et nicotine...

Une équipe française a mis au point un test permettant de mieux identifier les cas...

En France, seulement 20 % des enfants autistes suivraient une scolarité normale contre 70 %...

En période de froid humide, par des températures au-dessous de 0°C, les engelures...

Courir en ramassant des déchets : c'est le plogging, le nouveau sport à la mode en Su...

Le "MOOC BIO" démarre pour 8 semaines à partir du 16 avril prochain sur la...