Y'a-t-il une voiture propre ?

Avec son parc encore à 70 % au diesel, la France a pris un grand retard dans l'utilisation de voitures vertes et ce malgré le dispositif du bonus-malus écologique. Il y a donc de gros progrès à faire dans les années qui viennent. Mais est-il possible aujourd'hui de trouver une voiture propre sur le marché ?

Viesaineetzen.com - Y'a-t-il une voiture propre ?

Dioxyde de carbone (CO2), oxydes d'azote, particules fines… Le cocktail de gaz toxiques rejeté par les véhicules automobiles a des effets sur le changement climatique mais aussi sur notre santé (voir : La pollution atmosphérique tue dans les grandes villes). Alors comment choisir une voiture verte ?

Publicité

En savoir plus

Le bonus écologique

Montant du bonus
pour les véhicules essence ou diesel
(2e semestre 2012) :
- 0 à 20 g de CO2/km : 7 000 €
- 21 à 50 g de CO2/km : 5 000 €
- 51 à 60 g de CO2/km : 4 500 €
- 61 à 90 g de CO2/km : 550 €
- 91 à 105 g de CO2/km : 200 €
Entre 106 et 140 g : ni bonus ni malus.

Montant du bonus
pour les véhicules hybrides électriques :
- moins de 110 g de CO2/km : 4 000 €
L’aide ne peut excéder 10 % du coût d’acquisition, sans pouvoir être inférieure à la somme de 2 000 €.

Pour l’attribution du bonus, c'est la date de commande du véhicule qui est prise en considération.

Diesel et essence
Tous les constructeurs proposent dans leur gamme aujourd'hui des voitures qui se veulent plus ou moins écologiquement correctes.
En dessous d'une émission de 106 g de CO2 par kilomètre, la loi ouvre le droit à un bonus (voir encadré). Il est facile de repérer le taux de CO2 du véhicule qu'on souhaite acquérir en regardant l'étiquette énergie qui, depuis 2006, doit être obligatoirement apposée de manière visible dans tous les lieux de vente en France.

En essence, parmi les modèles les plus souvent cités on trouve : la Clio 3 ou 4 de Renault, la Up ! BlueMotion de Volkswagen…
En diesel : la 208 de Peugeot, la Scenic de Renault, la Focus de Ford, la V40 D2 de Volvo...

Un prix plus intéressant… pour l'instant
Aujourd'hui c'est encore ce type de voitures à moteur thermique qui permet de rouler écologique au meilleur prix de revient. Et entre le diesel et l'essence c'est la seconde qui serait la plus avantageuse si l'on effectue des kilométrages annuels dans la moyenne française, autour des 10 000 km*.

Mais à l'avenir les choses peuvent bouger. D'un côté le prix du carburant est résolument orienté à la hausse. Et les normes européennes (Euro 6) qui vont entrer en vigueur en 2014 (nouveaux modèles) et en 2015 (véhicules de tourisme neufs) vont obliger les constructeurs à faire baisser considérablement les émissions polluantes et donc à faire grimper le prix des véhicules.
De l'autre côté le rendement va s'améliorer. Pour les experts, l'objectif de 2 litres aux 100 km d'ici dix ans semble un peu ambitieux, mais on pourrait atteindre 3 litres d'ici à 2030**.

Hybride
Si l'on est plus regardant sur la performance environnementale que sur son porte-monnaie, on peut s'orienter vers les véhicules qui combinent l'énergie électrique et une motorisation thermique (diesel ou essence). Ceux-là bénéficient également d'un bonus s'ils émettent moins de 110 g de CO2/km (voir encadré).

Il y a plusieurs technologies, du système "micro hybrid" (Stop & Start) qui permet d'économiser 3 à 5 % de carburant, au "mild hybrid", plus sophistiqué, et au "full hybrid" qui fait baisser la facture jusqu'à 30 % à la station service.

Dans cette catégorie, les modèles en vue sont la 508 RHX Hybrid4 de Peugeot, la DS5 Hybrid4 de Citroën, et chez les précurseurs, la Jazz Hybrid Exclusive de Honda, la Yaris Hybrid3 et la Prius de Toyota.

Mais les modèles les plus intéressants sont les rechargeables qui arrivent cette année sur le marché, comme la Chevrolet Volt ou l'Opel Ampera avec seulement 1,2 litres au 100 km et un taux de 27 g de CO2/km.

Électrique
Les véhicules qui roulent en tout électrique souffrent toujours d'un triple handicap : leur autonomie ne dépasse pas 80 ou 120 km, leurs prix à l'achat sont exorbitants et les stations de recharge sont quasiment inexistantes notamment pour la grande majorité des usagers qui sont en habitat collectif et qui ne disposent pas d'un garage avec une prise de courant.

Leurs performances environnementales sont intéressantes dans la mesure où ils ne polluent pas l'air urbain. Mais il faut bien produire l'électricité dont ils sont chargés et donc, compte tenu de la composition de notre mix énergétique, émettre des gaz à effet de serre.

Parmi les modèles proposés : la Leaf de Nissan, la Ion de Peugeot, la Smart e-coupé, la C-Zéro de Citroën, la Twizy ou la Zoé de Renault…

Les autres pistes
Les systèmes au GPL et à l'E85 connaissent un développement encore embryonnaire.

Les technologies à l'hydrogène se développent, notamment pour optimiser le stockage électrique mais leur utilisation en est au stade de l'expérimentation.

La propulsion par air comprimé a été mise au point dans les années 90 par un français, Guy Nègre, et peut être utilisée en hybride, en complément avec des carburants ou des batteries électriques. Le plein d'air se fait soit grâce à un compresseur qui fonctionne à l'électricité soit dans des stations de chargement qui pour l'instant n'existent pas.
Côté prix, le plein revient à 1,50 € et le véhicule coûte entre 3 500 € et 13 000 €. Le principe semble prometteur mais reste pour l'instant au stade expérimental.

Repenser nos modes de déplacements
Malheureusement la voiture "zéro pollution" n'existe pas encore. Des évolutions importantes sont à attendre dans les années qui viennent mais quoiqu'il arrive, si on veut vraiment bouger sans polluer, il faut repenser nos modes de déplacements : privilégier les transports en commun, le covoiturage, l'autopartage, la location, le vélo, la marche à pied…
Bonne route !

 

Sources :
*Que Choisir : Octobre 2012
**La Croix : La voiture à 2 litres est-elle un projet réaliste ?
La Tribune : La voiture écologique : un "green" en demi-teinte ?
DD Magazine : La voiture propre n'existe pas
Turbo.fr : Voiture verte
Ministère de l'écologie : Bonus-malus
Automobile propre
L'Internaute Auto
Véhiculespropres.net


                

La revue de presse

Prime à la casse étendue, chèque énergie, crédit d’imp...

Les excès d'émissions d'oxyde d'azote (NOx) seraient responsables en Europe (Norv...

Céréales du petit déjeuner, lentilles, pois chiches… Parmi 30 produits...

Le cocktail de perturbateurs endocriniens serait explosif chez l'homme. C'est le verdict d'une...

Risque accru de sclérose en plaques associé aux faibles niveaux de vitamine D...

Une cure de 4 semaines suffirait pour améliorer de manière significative les troubles...