Yoga, méditation : le lien entre respiration et meilleures capacités mentales expliqué

La respiration régule directement les niveaux de production d'un neurotransmetteur, la noradrénaline, qui aide notamment à développer de nouvelles connexions dans le cerveau. C'est la conclusion d'une étude irlandaise qui vient d'être publiée dans la revue Psychophysiologie. Les pratiques de concentration sur la respiration, comme dans la méditation de pleine conscience, ou celles de contrôle de la respiration, comme dans le yoga, permettent d'optimiser la production de noradrénaline. Des recherches supplémentaires dans ce sens pourraient contribuer à la mise au point de thérapies non médicamenteuses pour les troubles de l'attention comme le TDAH, les traumatismes cérébraux ou les troubles cognitifs des personnes âgées.

Source : Psychomédia
 

La revue de presse

Près de 90 % des personnes interrogées pensent que l’activité humaine...

La France pourrait quasiment sortir du nucléaire en 2060, selon la dernière é...

Des tracés différents dans le cerveau d'enfants utilisant smartphones, tablettes et...

Il suffit de mélanger du sang à un liquide rose. Si celui-ci vire au bleu dans les...

L'inhalation humide de certaines huiles essentielles décongestionne, dégage et soigne...

Source de maladies cardiovasculaires et d'obésité, le sucre est actuellement en ligne...