Yoga, méditation : le lien entre respiration et meilleures capacités mentales expliqué

La respiration régule directement les niveaux de production d'un neurotransmetteur, la noradrénaline, qui aide notamment à développer de nouvelles connexions dans le cerveau. C'est la conclusion d'une étude irlandaise qui vient d'être publiée dans la revue Psychophysiologie. Les pratiques de concentration sur la respiration, comme dans la méditation de pleine conscience, ou celles de contrôle de la respiration, comme dans le yoga, permettent d'optimiser la production de noradrénaline. Des recherches supplémentaires dans ce sens pourraient contribuer à la mise au point de thérapies non médicamenteuses pour les troubles de l'attention comme le TDAH, les traumatismes cérébraux ou les troubles cognitifs des personnes âgées.

Source : Psychomédia
 

La revue de presse

Les véhicules électriques et hybrides sont plus économiques à l'usage...

Réduire de 90 % la consommation de viande d'ici 2050, c'est ce que devront faire les pays d...

44 nouvelles plaintes nominatives pour "mise en danger de la vie d’autrui", "...

Ils absorbent 3 à 9 fois leur poids en pétrole ! Transformés en boudins ou en...

9,8 % des Français sont passées par un épisode dépressif en 2017, selon...

Elle ralentirait notre vieillissement cérébral en luttant contre le stress et l...