Le sel : la puissance de l’or blanc

Omniprésent dans notre vie quotidienne et presque partout dans le monde, le sel, autrefois appelé "or blanc", est connu depuis plus de 4000 ans ! Son histoire se confond avec celle de l’humanité.
Le sel serait-il une mine de vertus et secrets inépuisable ? Petit tour d’horizon…

Vie Saine et Zen, Le sel : la puissance de l’or blanc

Du latin "sal", on dit "salt" en anglais, "sal" en espagnol, "hals" en grec, "salz" en allemand, "sol" en russe.

Le sel a une longue histoire et dans la plupart des civilisations, son rôle économique est immense. Par exemple en permettant la conservation des aliments, le sel rend possible les grandes expéditions lointaines.
Autre exemple : il existe de multiples impôts sur le commerce de sel. La gabelle en est l'illustration la plus célèbre. Abolie sous la Révolution, le terme de gabelle ne disparaît des textes législatifs qu’en 1945 !

Publicité

En savoir plus

Symbole de purification ou mauvais présage

Dans le baptême chrétien, le prêtre dépose du sel entre les lèvres du bébé pour effacer les stigmates du pêché originel.
Dans la Bible il apparaît régulièrement avec des significations différentes : fidélité, désolation, stérilité… Il est à la fois bénéfique et maléfique.

En Angleterre, porter du sel sur soi permet d’augmenter la virilité chez l’homme et de mesurer la fidélité chez la femme !
Aujourd’hui, dans certaines cultures, le sel est symbole de pureté, de purification, de protection, de régénération, de perfection. Par exemple les Japonais placent des petits tas de sel aux quatre coins de leur maison et répandent du sel chaque jour sur le seuil afin de se purifier en entrant.

Fabrication du sel
Le sel provient de deux sources majeures : le sol et la mer.

Le sel provenant du sol est exploité dans de larges carrières. Il s'agit du sel gemme. Évaporé, ce sel est ensuite cristallisé afin d'être propre à la consommation.

L'autre source majeure de sel est la mer, qui est salée du fait de l'écoulement continuel des sels minéraux charriés par les cours d'eau s'y déversant. On pompe l'eau de mer, on la stocke dans de grands réservoirs en amont des marais salants. Cette eau est ensuite distribuée dans des bassins en terre glaise qu'on appelle "chauffoirs". L'eau circule à travers les différents bassins par gravitation, tout en se réchauffant et en s'évaporant avec l'aide du soleil et du vent. Elle est ensuite étendue dans des bassins en pierre que l'on appelle "cristallisoirs". Les sauniers vont alors récolter le sel déposé sur la pierre à l'aide de brosses et de pelles.

Quels sels choisir ?
Du blanc pur au gris, en passant par le jaune, les variations de couleur du sel sont dues aux impuretés qui le composent. Les sels gris viennent de marais salants argileux qui les colorent naturellement. Le sel blanc est soit un sel provenant de salines non argileuses (Aigues-Mortes, Sud du Portugal...), soit un sel de gemme extrait des mines (Lorraine, Sud-Ouest...).

- Sel fin. Le sel blanc de table est toujours raffiné et sa cristallisation est plus fine. Il est pratique dans la vie de tous les jours, dans la salière. Il complète la finition des plats.

- Gros sel. Cristallisé plus grossièrement, il provient de la mer. On l'appelle parfois sel marin. Il est réputé plus gastronomique que le sel de cuisine.

- Le sel gris. Brut de récolte, il n’est ni traité, ni lavé. Il est reconnu pour ses propriétés culinaires et diététiques et utilisé dans la réalisation des sels pour le bain. Il contient notamment de l’argile verte qui provient des marais salants, avec toutes les propriétés qu'on lui attribue : stimulante, revitalisante, adoucissante, rééquilibrante, réoxygénante…

- Fleur de sel. Issus essentiellement de Guérande, Noirmoutier ou Ré, ce sont des sels rares qui permettent d'ajouter aux plats une touche finale gourmande. Idéal pour le cru.

- Le sel gemme rose de l’Himalaya. Extrait de mines de la région de l’Himalaya, c'est un sel fossile d'une grande pureté, non iodé, non raffiné, sans additif. Ses cristaux sont pailletés de rose.

- Le sel de la Mer Morte. Obtenu par évaporation naturelle, il possède 26 minéraux et aurait des propriétés inégalées de purification et d'apaisement pour le corps et l'esprit.

- Les sels de céleri, d'oignon et d'ail permettent de conjuguer deux condiments. Pratiques dans les ragoûts et les grillades. Le sel noir d'Inde fournit un arôme fumé aux plats.

Valeur nutritive et effets sur l'organisme
Le sel est essentiel à la vie. Le corps de l’homme contient majoritairement de l’eau salée dont les principaux minéraux qui la composent sont le sodium (de loin le plus important), le potassium, le calcium, le magnésium… Le sel est la principale source de sodium dans notre alimentation, il ne fournit aucune calorie au corps humain.

Mais comme le sucre, notre alimentation contient souvent un excès de sel. Comme toujours, la modération est de mise ! Il faut être d'autant plus vigilant que dans les aliments industriels ou même artisanaux (comme le pain) les fabricants ont souvent la main lourde !

L'effet néfaste le plus commun découlant d'une consommation trop importante de sel est l'hypertension. Il peut devenir préoccupant, conjugué à d'autres facteurs qui augmentent la pression sur le coeur, comme l'obésité ou la cigarette. La réduction de la consommation de sel est donc souvent recommandée par les médecins.


                

La revue de presse

Il s'agit juste d'une réaction de défense de la peau contre le soleil. Les rayons...

Reconnue comme une maladie, comme l'addiction à la cocaïne ou aux jeux d'argent, le...

La nouvelle formule contiendrait moins de lévothyroxine que les spécifications en...

La pression au travail et les problèmes de management sont cités par plus d'un Fran...

Elle est en partie responsable de la déforestation et de la disparition d'espèces...

180 000 espèces sont en danger, notamment à cause des pesticides et de l'...