La pomme, fruit de septembre

Symbole du fruit défendu, la déguster nature relève du plaisir sensuel. Elle accompagne aussi bien le salé que le sucré. Riche en vitamine C et en antioxydants, c'est le fruit santé par excellence. Il faut se laisser tenter par la pomme…

Vie saine et zen-La pomme, fruit de septembre

La pomme est connue depuis le néolithique sur les plateaux d'Asie centrale. Passée par la Chine, elle voyage par la Route de la Soie, traversant le Moyen-Orient et la Grèce.
Les Romains la diffusent dans tout l'Empire. Les Gaulois confectionnent déjà du cidre.
Aujourd'hui c'est l'arbre fruitier le plus cultivé dans le monde.

En savoir plus

Fruit défendu

Le mot "pomme" apparaît en France au Moyen-âge, venu du latin "poma", fruit (Pomona est la déesse des fruits).
On abandonne alors la désignation classique "malum" qui associait la pomme au mal, à la débauche, en référence à de nombreux mythes, dont celui d'Adam et Eve. Ce "malum" subsiste dans le nom latin de la plante "malus", dans l'italien "mela" et le roumain "mar".

On connaît peu en France la variété canadienne très répandue découverte par un certain John Mac Intosh en 1811, qui donna son nom à la pomme McIntosh… et quelques années plus tard à la gamme d'ordinateurs bien connue ainsi qu'à son logo.

De nombreuses variétés
Pommes à cidre, pommes à couteau, pommes à cuire, on en trouve à peu près toute l'année, mais les pommes à couteau sont meilleures à partir de l'automne et jusqu'au printemps parce qu'elles ont alors mûries dans l'arbre.

Voici les variétés les plus courantes :
- bicolores : Belle de Boskoop (acidulée, sucrée), Braeburn (acidulée), Cox orange pippin (juteuse, sucrée, un peu acidulée), Elstar (peu sucrée, très acide), Fuji (sucrée et acide), Gala (très sucrée, peu acide), Gloster (fine et croquante sucrée, juteuse), Idared (sucrée et acide, un peu salée), Jonagold (sucrée, peu acide, un peu salée), Jubilé (croquante, juteuse), Melrose (très fraîche, sucrée et acide), Reine des Reinettes (un peu sucrée, acidulée)… ;
- blanche : Calville blanche (tendre, sucrée, juteuse) ;
- grise : Reinette grise du Canada (sucrée, acide, souple) ;
- jaune doré : Golden delicious (fine, assez sucrée, un peu acidulée), Reinette clochard (fine), Reinette du Mans (douceâtre)… ;
- rouge : Red delicious (sucrée, peu acidulée, douceâtre) ;
- verte : Granny Smith (très acide, un peu sucrée).

Valeur nutritive
Elle est modérément calorique (54 kcal/100 g) et contient 85 % d'eau.

C'est une excellente source de vitamine C, c'est une bonne source de vitamine K et de manganèse.

La pomme est riche en anti-oxydants : flavonoïdes (quercétine, procyanidines, catéchine, épicatéchine) et acide chlorogénique. Elle peut donc contribuer à diminuer les risques de cancers (notamment du poumon), de maladies cardiovasculaires et d'autres maladies liées au vieillissement. Elle a également un effet bénéfique sur la prévention de l'asthme.

C'est une source de fibres alimentaires (2,1 g/100 g) dont la moitié sont des pectines, ces fibres solubles qui pourraient entraîner une diminution du taux de cholestérol.

Pour profiter des bienfaits de la pomme, il vaut mieux la manger avec la peau. On évalue que le pouvoir antioxydant de la pelure est de deux à six fois plus important que celui de la chair. La présence de pectine y est également plus élevée.
Comme les pesticides sont également en plus forte concentration dans la peau, on prendra soin de la laver soigneusement (avec du vinaigre dilué) avant de la croquer. Si possible, on préfèrera les pommes bio.

Bonne pomme, belles dents ?
Non, il faut rectifier une idée couramment répandue depuis un vieux slogan publicitaire : la pomme ne prévient pas les caries dentaires car elle contient du sucre.
Mais quand elle est croquée crue, il est vrai qu'elle fournit un massage bénéfique des gencives et protège contre les maladies parodontales (gingivite, parodontite).

Comment la choisir
Elle doit être bien ferme avec une peau lisse.

Comment la conserver
Elle peut être conservée plusieurs jours dans une corbeille à fruits, si la pièce n'est pas trop chaude. Mais pour éviter qu'elle continue à mûrir, il vaut mieux la placer dans le bac à légumes du réfrigérateur.

Comment la manger
Après avoir choisi la variété qu'on préfère, le plus simple est de la croquer à pleines dents ! Idéal pour les sportifs ou en plein milieu d'après-midi comme goûter…

- Avec du sucré
On peut l'inclure dans une infinité de desserts : tartes (dont la fameuse tarte Tatin), gâteaux (chaussons, charlotte, clafoutis, muffins, crumble …), flans, compote, pomme d'amour, beignets…
Grâce à la pectine qu'elle contient, elle aide à la préparation de gelées de fruits.

- Avec du salé
Crue, elle entre dans la composition de salades composées. Par exemple avec des cerneaux de noix et des morceaux de fromage de brebis dans une salade d'endive.

En compote ou en quartiers poêlés, elle peut servir d'accompagnement à de nombreux plats de viande : boudin noir, rôti de porc, andouillette, volaille.

- En boisson
La pomme est à l'origine de nombreuses boissons (jus de pomme, cidre, pommeau, calvados) ainsi que de vinaigres (de cidre ou de pomme).

L'infusion à base d'épluchures séchées de pommes a un léger effet sédatif.

Profitez bien des pommes…

54 kcal

pour 100 g


5 mg

de vitamine C pour 100 g


2,1 %

de fibres




                

La revue de presse

Le fichage par Monsanto de centaines de personnalités, classées en fonction de leurs...

Des blessures graves pour environ la moitié des blessés : blessures osseuses,...

90 % plus de risques de développer un cancer de l'œsophage, si l'on boit son th...

20 % des plus de 60 ans ont un faible taux de vitamine B12 aux États-Unis, selon l'...

L’avocat a un pouvoir rassasiant plus élevé et il est plus satisfaisant...

Quelques idées pour valoriser bien-être, autonomie et intelligence collective au...