Les cinq étapes du couple

La vie de couple n'est pas un long fleuve tranquille. Jeunes ou vieux, riches ou pauvres, mariés ou en union libre… Selon les psychologues, nous traversons tous les mêmes étapes. Après la passion qui nous pousse irrationnellement dans les bras l'un de l'autre, il faut construire pour que la relation puisse durer et qu'elle se transforme en amour véritable.

Vie saine et zen - Les cinq étapes du couple

Il y aurait cinq étapes qui seraient les mêmes pour tous. Yvon Dallaire, psychologue, a développé une approche psychosexuelle des relations homme-femme qui s'appuie sur des données biologiques et psychosociales de l'être humain. Selon lui, d'un couple à l'autre ces cinq étapes arrivent toujours dans le même ordre mais leur durée change.
"Elles sont loin d'être chronologiquement tranchées au couteau : elles se superposent et s'influencent les unes les autres", explique-t-il.

Publicité

1. La lune de miel
C'est la période de séduction. L'homme et la femme se présentent sous leur plus beau jour. On est beau, on sent bon, et on fait tout notre possible pour faire plaisir à l'autre et lui plaire.
"C'est une période où l'homme est très attentif et communicatif, et la femme admirative et réceptive". Une période où les émotions sont intenses et où le couple se sent très proche.

"Au début nous parlions beaucoup, avec Michel, semble regretter Véronique, nous passions notre temps à faire de nombreux projets d'avenir."

Les neurobiologistes, comme Lucy Vincent, ont démontré que pendant cette période nous sommes sous l'influence de nos hormones, c'est pour cette raison que la relation est si intense et si fusionnelle. Nous avons besoin de cette étape pour pouvoir nous lier et passer à l'étape suivante.

2. La lutte pour le pouvoir
Yvon Dallaire parle ici de période d'adaptation. Si le couple est toujours heureux, sa relation est moins intense. Le simple fait que chacun ait acquis "la certitude d'avoir conquis l'autre, fait que chacun commence à se présenter sous son vrai jour et à exiger ce qu'il attend de son couple."

"Au bout de 4 ans, nous avons commencé à nous disputer, raconte Véronique. Pour lui, son boulot était prioritaire. Moi, je passais mon temps à réclamer un peu de présence."

Très souvent, à ce stade, les femmes mettent au premier plan le couple et la famille, les hommes leur carrière. Et comme tout ne tourne plus autour du couple lui-même, les disputes commencent. Le couple va devoir faire des concessions, l'homme tire le couple vers sa vision de l'avenir et la femme vers la sienne. Tout l'art de la relation réside dans le respect et l'équilibre des désirs de chacun au cœur de la réalisation d'un projet de couple commun.

3. Le partage du pouvoir
Le couple finit par faire des concessions non pénalisantes où l'identité de chacun est respectée. C'est une période souvent plus calme que la précédente, on gère beaucoup mieux les crises, et les différences sont mises au service du couple.

"J'ai fini par accepter la place que Michel avait donné à son travail dans notre vie," nous confie Véronique "j'ai même fini par admirer cet engagement. Mais j'ai surtout compris que ça n'entamait en rien les sentiments qu'il avait pour moi, que pour lui les choses étaient bien cloisonnées. Et lui a fini par avoir aussi envie d'un enfant."

La cohabitation fait évoluer, elle transforme, on finit par quitter "les fantasmes de l'enfance, les rêveries de l'adolescence, et on apprend à faire avec la réalité", explique Maryse Vaillant, psychologue clinicienne.
Si on ne change jamais de point de vue, qu'on ne cède rien de son désir ou de ses attentes, on évite les compromis, mais on passe à côté de la vie. On évite la maturité, on ne se bonifie pas.
"Le couple qui dure s'enrichit de l'expérience de chacun. Un enrichissement qui compense largement les concessions et les compromis qui lui auront été nécessaires", ajoute Maryse Vaillant.

4. L'engagement
C'est l'amour véritable. "C'est à cette étape que le couple devrait se marier", affirme Yvon Dallaire. "Leur amour est maintenant basé sur une véritable connaissance et acceptation de l'autre tel qu'il est dans ses ressources et dans ses faiblesses." On est attaché à l'autre et non dépendant de l'autre comme dans la première étape. Le couple a réussi à créer une vraie complicité et complémentarité.

5. L'ouverture sur autrui
Devenir un exemple pour les autres tout en restant unis et amoureux n'est pas donné à tous. Normalement, on est très vieux lorsqu'on atteint cette étape. Mais ça existe, et tous les jeunes amoureux rêvent de devenir de vieux amoureux prouvant au monde entier qu'on peut être heureux à deux, et rire des crises que l'on a traversé avec plus ou moins d'aisance.
Mais pas de panique, rappelons nous que la sagesse est longue à atteindre !

 

Sources :
Chroniques conjugales, Pour tous les couples qui s'aiment et qui veulent continuer de s'aimer, Yvon Dallaire, Les éditions Québécor
Comment devient-on amoureux ?, Lucy Vincent, Odile Jacob
La répétition amoureuse, sortir de l'échec, Maryse Vaillant et Sophie Carquain, Albin Michel

86 %

des français pensent
que la durée de vie idéale d'un couple,
c'est toute la vie


20 %

des couples
sortent gagnants
de l'étape 2


47 %

des français pensent
que le couple sert avant tout
à avoir des enfants




                

La revue de presse

12 à 20 milliards €, soit 100 à 160 € par personne, le coût du...

La moitié des rivières françaises et un tiers des nappes phréatiques...

Trois pesticides interdits en bio, retrouvés sur des carottes de la marque BioC'Bon par des...

Dans la foulée des "people", Novak Djokovic, Lady Gaga ou Oprah Winfrey, les t...

Depuis le 17 octobre dernier, les risques de certains médicaments en période de...

Chez un malade sur deux, la privation de sommeil serait efficace pour réduire les sympt...