L'arachide : elle vaut son pesant de cacahuètes !

Elle relève de nombreux plats salés ou sucrés, son huile est très répandue et son beurre sur une tartine constitue un délicieux en-cas. Elle est énergétique, source de protéines et de "bon" gras, très riche en vitamines et minéraux.

Viesaineetzen.com - L'arachide : elle vaut son pesant de cacahuètes !

Originaire d'Amérique du sud, elle est cultivée depuis 4000 ou 5000 ans et voyage très vite vers le Mexique et les Caraïbes. Puis au 16e siècle elle arrive en Europe par les espagnols, en Afrique par les portugais.

Publicité

En savoir plus

Cacao de terre

Le mot "arachide" vient du latin "arachidna", en grec "arakidna" qui désigne une légumineuse proche de l'arachide.

On l'appelle également "cacahuète", "cacahouète", "pois de terre", "pistache de terre" ou "pinotte". "Cacahuète", en espagnol "cacahuate", vient de "tlacucahuatl" dans la langue des aztèques, qui signifie "cacao de terre".

Cousine des haricots
C'est une légumineuse, cousine du pois chiche, de la réglisse, du soja, de la lentille, des haricots, du rooibos… Tous de la famille de Papilionacées.

On consomme la graine de la plante. Elle est incluse, généralement par deux, dans le fruit, une gousse qui a la particularité de se développer sous la terre.

Très riche en protéines
Comme toutes les légumineuses, elle est riche en protéines mais contrairement à ses cousines, elle contient plus de lipides que de glucides. Pourtant, il est prouvé que sa consommation n'entraîne pas de prise de poids*.

Elle est très riche en zinc, manganèse, cuivre, vitamine B3, riche en phosphore, magnésium, vitamine E. Elle contient également du potassium, du fer, du sélénium, de la vitamine B5, B6, B9*.

Parmi ses composés, les phytostérols ont des propriétés intéressantes. Ils ont une structure similaire à celle du cholestérol animal et ont des effets bénéfiques notamment contre les maladies cardiovasculaires et certains cancers (sein, côlon, prostate, poumon…). C'est le cas également du resvératrol, un antioxydant, qu'on trouve néanmoins en moins grande quantité dans l'arachide que dans le vin*.

Attention : l'arachide est aussi l'un des principaux aliments susceptibles de provoquer des allergies ! Si c'est le cas, il faut l'éliminer de son assiette et scruter les étiquettes des aliments qu'on achète. Elle peut y être mentionnée soit dans la composition du produit soit sous forme d'avertissement du genre : "peut contenir des traces d'arachide".

La choisir
On la trouve généralement emballée sous vide, nature (dans sa gousse ou décortiquée) ou salée et grillée.

Dans le commerce, l'huile d'arachide est l'une des plus courantes. Sa version industrielle est extraite à chaud à l’aide d’un solvant chimique, puis désodorisée, décolorée et ultrafiltrée. On préfèrera l'huile bio pressée à froid qu'on trouve dans les magasins spécialisés.

La pâte (ou beurre) de cacahuète peut être confectionnée à la maison. Elle s'achète également toute faite dans un bocal ou une boîte de conserve. Il vaut mieux sélectionner un beurre naturel ne contenant aucun autre ingrédient que l'arachide (sucre, conservateurs ou autre) et de préférence dans un bocal de verre.

La conserver
Nature, elle se conserve plusieurs mois dans un endroit frais et sec ou au réfrigérateur, de préférence dans un bocal hermétique.

L'huile se conserve à température de la pièce, de préférence à l'abri de la lumière.
On peut garder le beurre naturel un à deux mois au réfrigérateur, seulement une semaine à température ambiante.

La déguster
L'arachide est parfaite comme amuse-gueule en apéritif, telle quelle ou grillée et salée.

Elle agrémente les salades, comme les pignons. Elle entre dans la composition de pâtisseries, au même titre que les amandes ou les pistaches.
Très présente dans de nombreux plats asiatiques, africains ou mexicains, elle y remplace la viande et le poisson. On la trouve dans de nombreuses sauces traditionnelles comme la sauce mafé dans l'ouest de l'Afrique ou satay en Indonésie et en Malaisie.

Sous forme de pâte, elle peut se tartiner et se consomme souvent au petit-déjeuner ou au goûter.

Son huile est très stable et supporte de fortes températures (point de fumée à 227°C pour l'huile raffinée, 160°C pour l'huile vierge**). L'huile d'arachide a un goût neutre ou un très léger goût de cacahuète, elle convient donc également pour les assaisonnements.

 

Sources :
Wikipédia : Arachide
*Passeport Santé : Arachide
**La Nutrition : Le point de fumée des huiles
***Le Grand Livre des Aliments Santé, Patricia Bargis, éditions Eyrolles
Larousse Gastronomique

120 μg

de zinc
pour 100 g***


87 μg

de cuivre
pour 100 g***


79 μg

de manganèse
pour 100 g***




                

La revue de presse

Rhume, toux, mal de gorge, grippe et troubles intestinaux : un médicament sur deux dé...

Les méthodes les plus efficaces pour mettre toutes les chances de son côté...

Mimer la nature et respecter le bien-être animal… C'est le défi que relè...

Avec +3,5 % en 2017, la croissance des émissions de gaz à effet de serre chinoises...

Depuis 1989, déclin de 76 % (82 % en été) de la masse d'insectes volants en...

Il aurait eu lieu fin septembre, selon l'IRSN (Institut de radioprotection et de sûret...