Lait de vache et produits laitiers : des aliments controversés

Les produits laitiers seraient-ils "nos amis pour la vie" ? La pub préconise d'en consommer trois à quatre par jour. Officiellement il s'agirait donc d'un atout santé et minceur.
Le problème c'est que, parmi les scientifiques, cette question est loin de faire l'unanimité…

Vie saine et zen Lait de vache et produits laitiers : des aliments controversé

Du latin lac ou lactis, le lait est dans notre culture un symbole de pureté, de volupté, d'abondance et de richesse.

Quand on a le souci de manger équilibré et léger, c'est un réflexe : on remplit son frigo avec les multiples dérivés du lait qui jalonnent ces interminables linéaires de nos supermarchés. C'est logique, d'autant plus que les recommandations de l'Etat, reprises par la communication de l'industrie laitière, semblent convaincantes.

Publicité

En savoir plus

L'intolérance au lactose

Le lactose : un sucre présent naturellement dans le lait, qui se digère grâce à une enzyme, la lactase. La production de lactase décroît dans la petite enfance de manière variable selon les individus et, dans la plupart des cas, disparaît complètement. Seuls environ un quart d'entre nous continuent à la produire à l’âge adulte. Sans lactase, on est intolérant au lactose. Résultat : troubles digestifs, nausées, maux de tête, troubles respiratoires, rhumatismes, problèmes de peau… Le fromage : mieux toléré que le lait parce qu'au cours de la fermentation le lactose est en majorité transformé en acide lactique.

Les recommandations "officielles"
Le PNNS (Programme National Nutrition Santé) est clair. Il faut manger "3 produits laitiers par jour et jusqu'à 4 pour les enfants, les ados et les personnes âgées !" Pourquoi ? "Parce qu’ils nous apportent des protéines, du calcium et souvent de la vitamine D, essentiels à la construction du tissu osseux et à son entretien !..."

Sont exclus de cette recommandation :
- la crème fraîche et le beurre : trop riches en graisses et pauvres en calcium,
- les fromages à pâte "dure" : trop riche en graisses,
- certains fromages comme la féta ou le roquefort : trop salés,
- les desserts lactés (crèmes desserts, flans…) : trop sucrés,
-  le chocolat au lait : trop sucré et trop gras.

Donc la messe est dite ? Pas si simple. En réalité les scientifiques ont des avis très divergents. Entre ceux pour qui le lait est l'aliment santé essentiel et ceux pour qui il est un poison absolu, toute les nuances existent.

Ce dont on est sûr…
À peu près l'ensemble de la communauté scientifique s'entend sur un certains nombre de points.

- Le lait est un aliment santé
C'est un fait, le lait est très riche en calcium, en phosphore, en vitamine B2, B12 et D.
Il est riche en sélénium, en vitamine A et B5. 

- Mais on peut se passer du lait
C'est ce qui se passe pour environ 75% de l'humanité qui vit sans lait et qui est même intolérant au lactose : presque 100 % des Asiatiques, 60 à 80 % des Noirs, des Juifs ashkénazes ou des Latino-américains, de 2 à 22 % des Blancs européens ou américains (Source : Passeportsante.net).

- Il y a d'autres sources de calcium
On ne peut pas affirmer que le calcium des autres sources soit moins bénéfique que celui du lait :
- eau minérale,
- légumes : persil, cresson, soja, épinards, brocolis, choux-fleurs, céleri en branche, navets, haricots secs, haricots blancs, pois chiches...
- fruits à coque : noisettes, amandes, pistaches…
- céréales : orge, germe de blé, semoule…
- fruits secs : figues sèches…
- poissons et fruits de mer : crevettes, sardines fraîches, algues… 

Le docteur Laurent Chevallier, médecin nutritionniste au CHU de Montpellier, conseille le cas échéant de remplacer le lait "par du lait d'amande aux oméga-3 plus que par le lait de soja sur lequel on a beaucoup d'interrogations" (source : NouvelObs).

- L'exercice physique joue un rôle important
Il ne faut pas se focaliser uniquement sur le calcium pour améliorer sa densité osseuse. Les activités physiques jouent également un rôle bénéfique. Les plus intéressantes de ce point de vue sont celles qui occasionnent un impact sur les os : marche, course à pied, danse, ski, football, tennis… Et il est bon de varier les sports.


                

La revue de presse

Le nouveau Levothyrox ne comprend pas seulement du mannitol et de l'acide citrique, censés...

Est-elle si contagieuse, le vaccin est-il efficace, faut-il la traiter avec des antibiotiques ? Le...

Bouffées de chaleur, problèmes d'humeur ou d'insomnie… Les symptômes qui...

Comment laver les fruits et légumes pour les débarrasser des résidus de...

Comment trouver le financement des 100 milliards $ par an promis à partir de 2020 aux pays...

Les cadeaux de Noël faits maison ont l'intérêt d'être originaux, é...