Le couple à l'épreuve des fêtes

Tensions familiales, enjeux conjugaux, problèmes d'organisation, les fêtes de fin d'année cristallisent beaucoup d'attentes qui sont susceptibles d'être déçues. C'est une période dangereuse pour le couple ! Mais peut-être ce dernier peut-il malgré tout y trouver des ressources pour se renforcer…

Viesaineetzen.com - Le couple à l'épreuve des fêtes

On sait que la période des fêtes est ambivalente : a priori chaleureuse et censée rapprocher, elle peut générer de grandes tensions. Pour le couple c'est le moment de tous les dangers.

Publicité

En savoir plus

Cinq conseils pour survivre aux fêtes de fin d'année

- Exprimer ses attentes sur les cadeaux.

- S'octroyer un moment à deux : un week-end ou quelques jours ;

- Faire attention aux amis. "Les amis sont, plus qu'on ne le croit, des empêcheurs de couple", assure Florence Escaravage*.

- Sur les échanges familiaux : prendre de la distance et rester philosophe.

- Manger et boire inventif et léger. "On peut créer un autre Noël sous le signe du goût, de la nouveauté, des plats créatifs qui ne sont pas lourds."

Propice aux ruptures
Selon Florence Escaravage*, spécialiste en coaching amoureux, il est vrai qu'on assiste à beaucoup de ruptures en cette période de l'année.
"Les gens sont vraiment à bout. Le mois de novembre est un mois très difficile. Les Fêtes suscitent de nombreuses attentes, bien plus que la Saint-Valentin ou qu'un anniversaire. Et il y a beaucoup d'illusions sur la fusion familiale de Noël. Or plus il y a d'attentes plus il y a de ruptures."

Au sein des couples, certaines personnes vont ainsi considérer qu'elles ne peuvent pas recommencer une année comme celle qui vient de s'écouler. Pas question de rempiler sur le même schéma ! C'est comme une résolution pour la nouvelle année : on prend sa vie en main et on rompt sa relation de couple !

Exprimer clairement ses attentes
"La seule solution à cela c'est d'exprimer ses attentes dans le calme", explique Florence Escaravage. "Il y a toujours une solution au couple et c'est toujours la même : la connaissance de soi et la connaissance de l'autre. On peut régler ainsi quasiment tous les problèmes. Mais cela demande du temps de dialogue."

Cadeau surprise ou demandé ?
Parmi les attentes qui existent au sein du couple beaucoup se jouent au pied du sapin.
"On attend de la part de son conjoint qu'il ait pensé à nous de manière impliquée, sensible, presque émotionnelle. Quand on a un cadeau à faire, comment ne pas le ou la décevoir ? Ce n'est pas toujours facile. Le meilleur remède est évidemment de communiquer sur nos attentes, sur ce qui nous ferait plaisir. Il vaut mieux s'accorder que laisser trop de place au hasard sur ce sujet."

Selon un récent sondage**, 40% des Français offriront un cadeau demandé à l'avance par leur proche... Mais près de la moitié des Français aimerait se voir offrir un cadeau surprise (47%) ! On le voit le score est partagé, c'est pourquoi il est sage de sonder la personne à l'avance.
"Plus on oriente son conjoint, moins on se donne d'occasions d'être déçu", conseille Florence Escaravage.

Simplifier les cadeaux
Il faut aussi penser à simplifier les cadeaux. "On peut inventer Noël différemment." Quand on est nombreux, on peut envisager de faire un seul cadeau par personne, chacun choisissant une personne différente. On ne doit pas hésiter à donner de l'argent aux ados. En couple, on peut reporter le cadeau et profiter d'une escapade à deux pour prendre le temps de faire du shopping ensemble. "De nombreux couples font leurs cadeaux à l'occasion des soldes."

Les tensions familiales
Beaucoup de tensions se cristallisent autour des enjeux familiaux.
"On a hâte d'être à Noël parce que c'est une jolie occasion pour se retrouver tous. Mais les caractères n'ont pas vraiment changé, les rigidités sont toujours là, le vieux père n'a pas bougé d'un poil sur sa manière de communiquer, la critique anodine de telle ou telle personne, une belle sœur, une belle mère ou une maman peut faire mal. Ça ne se déroule jamais comme on attend et ça génère souvent beaucoup de déceptions."

Au passage, Florence Escaravage tient à faire passer un message aux hommes : "Souvent il y a un conflit entre la femme et la belle-mère. Il faut tout le temps prendre le parti de la femme. C'est avec elle qu'on partage sa vie."

D'une manière générale, l'important est d'être au clair avec ce qui nous fait vraiment plaisir, essayer d'être inventif et de sortir des schémas répétitifs.
"Il faut rester philosophe en se disant que chacun a ses limites dans sa manière de communiquer et que ce qui compte, c'est de se retrouver ensemble et de partager."

Ne pas se laisser envahir
Les fêtes de fin d'année sont un moment de haute intensité en matière relationnelle et requièrent du temps de préparation, du temps de shopping pour les cadeaux… On peut être vite envahi par sa famille, ses amis ainsi que par les taches logistiques.
"Souvent le couple est le fusible de l'organisation familiale. On ne peut pas ne pas travailler, on ne peut pas ne pas s'occuper des enfants et organiser la maison… Et bien souvent c'est le couple auquel on octroie le moins de temps."

Prendre du temps à deux
Voilà pourquoi, selon Florence Escaravage, il faut profiter de la période des Fêtes pour s'octroyer des moments seuls avec son ou sa partenaire. "Pour se renouveler, retrouver les émotions de l'amour, les raisons pour lesquelles on le ou la trouve si spécial, pourquoi on l'aime aujourd'hui différemment… Comment a-t-il ou elle évolué ? Qu'est-ce qu'on aime dans son évolution d'aujourd'hui ?"

On peut profiter du moment pour échanger sur la manière avec laquelle on envisage la nouvelle année du point de vue du couple. Qu'est-ce qu'il faut remettre à plat pour pousser encore plus loin le curseur du plaisir à deux ? Par exemple dans l'organisation, en étant moins exigeant sur certaines taches quotidiennes…

Consolider son couple ?
Et pourquoi pas passer une soirée à deux autour d'une bouteille de champagne, réserver deux places pour un spectacle, un concert, une expo, faire une ballade dans un site incroyable, aller escalader une montagne, visiter une jolie ville…
"On peut mettre à profit les fêtes de fin d'année pour consolider son couple dès lors qu'on le met au centre de ses priorités. Quand le couple va tout va, c'est comme le bâtiment !", conclut en souriant Florence Escaravage.

 

*Fondatrice de Love Intelligence et du Programme pour reconnecter son couple, auteure notamment de Trouver l'amour en 3 mois, éditions Marabout, La drague pour les Nuls et Les relations amoureuses pour les Nuls, éditions First.
**Sondage YouGov/Supermano.fr


                

La revue de presse

12 à 20 milliards €, soit 100 à 160 € par personne, le coût du...

La moitié des rivières françaises et un tiers des nappes phréatiques...

Trois pesticides interdits en bio, retrouvés sur des carottes de la marque BioC'Bon par des...

Dans la foulée des "people", Novak Djokovic, Lady Gaga ou Oprah Winfrey, les t...

Depuis le 17 octobre dernier, les risques de certains médicaments en période de...

Chez un malade sur deux, la privation de sommeil serait efficace pour réduire les sympt...