Du yoga en famille

Enfants ou ados, le yoga peut être une activité à pratiquer en famille avec, à la clé, de nombreux bienfaits comme l'apaisement du stress, l'apprentissage de la sérénité et de la bienveillance.

Viesaineetzen.com - Du yoga en famille

Le yoga peut se pratiquer facilement à la maison, seul ou à plusieurs, par exemple avec son conjoint et/ou ses enfants (voir : Du yoga à la carte). Pratiquer en famille permet de proposer des moments de calmes à ses bouts de chou, de les relaxer avant de dormir, de leur donner une boîte à outils dans la vie pour mieux se connaître et faire face aux évènements stressants.
Catherine Bouru, naturopathe et professeure de yoga pour les enfants et les ados, nous explique comment procéder et quelles sont les précautions à prendre.

Est-ce que le yoga est accessible aux enfants ? Aux ados ?
Catherine Bouru : Le yoga, sous une forme ludique, est complètement accessible aux enfants qui ont un imaginaire permettant une adhésion totale et rapide. En ce qui concerne les adolescents, j'aborde des sujets qui touchent leur quotidien et ils apprécient cette aide.

Y'-a-t-il des profils ou des âges plus ou moins concernés ?
C.B. : Le yoga s'ouvre à tous, à partir de 2 ans. À cet âge, il est préférable que l'enfant soit accompagné d'un adulte. J'ai enseigné également auprès d'enfants différents, ceux-ci en retirent un bien-être total à partir du moment où l'on adapte la pratique.

Quels bénéfices peuvent-ils en retirer ?
C.B. : Le yoga adapté aux enfants permet, entre autres, de découvrir le calme en soi, la confiance en soi, de savoir identifier le stress et de le chasser, de mieux connaître son corps... Je dis souvent que le yoga permet à l'enfant de fabriquer sa propre trousse de secours car là est bien le but, que l'enfant grandisse en toute sérénité ...

Y'a-t-il aussi des bénéfices pour les parents ?
C.B. : Les bénéfices pour les parents sont les mêmes. J'ajouterai que cette séance permet de consacrer du temps à leurs enfants dans le partage, l'écoute et le rire.

À quelle fréquence est-il souhaitable de pratiquer ?
C.B. : La fréquence idéale est d'une fois par semaine mais l'enfant peut pratiquer un peu tous les jours si cela lui est agréable et lui permet de mieux dormir, par exemple. Le sommeil est le centre de mon livre* car certains dorment difficilement et consomment des somnifères...

Faut-il se connecter à des séances en ligne, suivre des livres ?
C.B. : Il est préférable de faire une première séance avec un professionnel et peut-être de continuer ainsi, chaque semaine, si l'enfant se sent bien. À côté de cela, le livre ou la séance en ligne peut satisfaire l'autonomie mais également les périodes de vacances et surtout les besoins quotidiens de l'enfant ou de l'adolescent.

Peut-on faire une séance avec ses enfants sans être prof de yoga ?
C.B. : Les parents peuvent accompagner leurs enfants dans ce moment et mon livre* y contribue. Un contact auprès d'un professionnel peut être complémentaire. J'ai également conçu mon livre* pour tous les parents qui n'ont pas près de chez eux des cours hebdomadaires à cause d'un éloignement géographique.

Comment se déroule une séance ?
C.B. : J'élabore et j'articule mes séances autour du mot APAISER :
A comme Apprendre la joie
P comme Pleine conscience
A comme asanas
I comme Incroyables massages
S comme Souffle
E comme Emotions
R comme Relaxation

Est-ce que la pratique nécessite des adaptations, des précautions particulières ?
C.B. : L'enfant n'est pas un adulte en mini ! Donc effectivement, il faut être attentif car sa morphologie et sa physiologie sont différentes. Il est donc préférable d'adapter selon des critères qui sont abordés dans mon livre comme par exemple : ne pas rester trop longtemps dans les postures, éviter les postures sur la tête, ne pas forcer la respiration par le ventre.

Comment prolonger l'esprit du yoga dans l'éducation, en dehors des séances ?
C.B. : Chaque petit pas sur le tapis de yoga permet des échanges et c'est ainsi que je propose des séances avec comme lien l'écologie, la philosophie de vie, les émotions... On retrouve au quotidien des notions comme l'esprit de partage, l'attention à l'autre et à la planète. C'est aussi parfois l'occasion de répondre à des questions sur la vie ou sur la mort.

Pouvez-vous nous donner trois exemples de postures simples ?
C.B. : Le plus petit aborde très facilement la posture du chien tête en bas. Le plus grand adore la posture de l'arbre. L'adolescent est attiré par la posture du guerrier. Tous sont friands des histoires que j'écris autour de ces postures comme un cadeau que j'emballe pour leur offrir du bien-être et de la bienveillance. Mais dans ce livre*, j'aborde essentiellement des postures favorisant la détente et le sommeil...

 

*Mon cours de yoga en famille, Catherine Bouru, éditions Eyrolles
L'essen-ciel


                

La revue de presse

Prudence ! Il est techniquement possible de développer et produire un vaccin contre le Covid...

"Des pistes de recherche intéressantes" mais la plante "ne constitue pas pour...

Migraines, baisse de libido, sécheresse vaginale, dépression, risque d’embolie...

La défense du laboratoire Servier a tenté de démontrer l’absence de...

Sortir de l'eau, retirer avec précaution les fragments de tentacules restant sur la peau...

Des fruits pour commencer, puis des œufs et/ou des céréales complètes (...