Recette de la semaine

Houmous de lentilles corail à la graine de coriandre

Préparation : 50'
dont cuisson : 20'
Entrée pour 4 personnes

Ingrédients :

200 g de lentilles corail
50 g de noix de cajou
½ l d'eau
1 c. à café de gros sel
Quelques feuilles de coriandre
1 c. à café de graines de coriandre
25 g d'huile de coco
Fleur de sel, poivre du moulin


Houmous de lentilles corail à la graine de coriandre

- 3 heures avant de commencer la préparation, mettre les noix de cajou dans un bol, les couvrir d'eau, les laisser tremper.

- Verser le ½ litre d'eau dans une casserole assez grande, porter à ébullition.

- Lorsque l'eau bout à gros bouillons, verser le gros sel, les graines de coriandre et les lentilles corail. Couvrir avec un couvercle et laisser cuire à feu moyen pendant 20 minutes (les lentilles doivent s'écraser facilement entre les doigts).

- À la fin de la cuisson, égoutter les lentilles, les mettre dans un blender. Ajouter l'huile de coco, poivrer puis mixer 2 à 3 minutes jusqu'à l'obtention d'une pâte lisse. Rectifier l'assaisonnement puis verser la préparation dans un petit saladier ou des ramequins.

- Laver les feuilles de coriandre, les disposer sur la préparation, en décoration.

- Servir bien frais en entrée ou en apéritif avec des bâtonnets de carottes, des bouquets de choux fleur et/ou des rondelles de pommes de terre cuites au four…

 

Toutes les recettes

Wok de petits légumes au gingembre
- Peler et laver les carottes et le radis, laver soigneusement les courgettes (si elles sont bio, inutiles de les peler). Couper les légumes...

Livre du mois

Viesaineetzen.com - Je mange sain et bio, même au boulot
Marie Chioca, éditions Terre Vivante
Salades, sandwichs, tartes, soupes, plats complets, goûters nomades… Végétariens ou non, avec ou sans gluten, avec ou sans lait… Rien de plus simple que de préparer en moins de 20 minutes une grande diversité de petits festins pour manger au boulot....

Pensée zen

Nous sommes si nombreux à nous contenter d’avancer un pied devant l’autre, sans même nous étonner de ce petit miracle matinal.

Michel Serres